Une histoire de la vaquita

Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Messages : 2372
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Une histoire de la vaquita

Message non lupar marcopolo » 30 avr. 2019, 18:26

Le fleuve Colorado a mis 40 millions d'années à creuser son célèbre canyon mais, saigné par les Etats-Unis sur les 2200 kilomètres de son cours, il n'arrive plus à rallier son estuaire, il est épuisé, exhangue, il n'abreuve plus comme hier le Golfe de Californie, la Mer de Cortez au Mexique. L'agriculture dérive 80% des eaux fluviales, le reste est aspiré par les villes de Las Végas, Tucson, Phoenix, Denver...
Au Mexique, le “Nil américain” n'est plus qu'un ruisseau.
Je ne sais pas pourquoi je vous le raconte car on n'a pas pu prouver que cela avait contribué à l'extinction de la vaquita. C'est plus fort que moi.
Parmi les millions d'américains du sud-ouest des Etats-Unis combien se posent la question de savoir s'ils ont moralement le droit d'accaparer une eau qui, historiquement, biologiquement, géologiquement revient au Mexique? Combien? Combien se la posent en dégustant leur côte de boeuf qui a necessité 16000 litres d'eau? Combien se la posent en faisant leur parcours de golf sur une pelouse irriguée en zone désertique? Combien?

Année 1958 :
Année de la description de l'espèce par l'homme blanc scientifique occidental.
Des petits groupes de vaquitas sillonnent les eaux troubles du nord de la Mer de Cortez, elles sont à la recherche, par écholocation, des crustacés, des petits poissons et des céphalopodes qu'elles affectionnent.
Parfois une vaquita se prend dans le filet d'un pêcheur de totoaba, elle y meurt noyée.
Personne n'en veut directement à la vaquita.
Le totoaba est un très gros poisson dont les chinois – encore eux – sont friands : on prête à sa vessie natatoire des vertus médicinales.
La vaquita n'est qu'une prise accessoire, accidentelle, ça arrive parfois, personne n'est inquiet pour elle...pas encore...mais un système redoutable se met en place progressivement : les cartels mexicains font l'intermédiaire entre les pêcheurs mexicains pauvres d'un côté et les nouveaux riches chinois de l'autre.

La suite ici :
https://cridupoulpe.wordpress.com/2019/04/30/une-histoire-de-la-vaquita/

Avatar du membre
zebulon
fan
fan
Messages : 1862
Enregistré le : 16 janv. 2014, 14:02
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD-EM1/ Sony RX100 II/Olympus TG-5
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Une histoire de la vaquita

Message non lupar zebulon » 30 avr. 2019, 22:40

Quelle tristesse :? :? , merci pour ce partage


Visitez mes albums sur Flickr : https://www.flickr.com/photos/lionelhoude/albums/

Avatar du membre
Thierry
administrateur
administrateur
Messages : 17395
Enregistré le : 08 sept. 2007, 18:00
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7000
Localisation : Alsace (dans le Sud)
Contact :

Re: Une histoire de la vaquita

Message non lupar Thierry » 02 mai 2019, 20:32

:pleure:
Encore et encore...
Thierry
http://thierry-rolland.fr

Avatar du membre
Loulou
animateur (environnement)
animateur (environnement)
Messages : 5220
Enregistré le : 25 févr. 2009, 09:46
Marque et modèle d'appareil : Canon 7D
Localisation : orleans

Re: Une histoire de la vaquita

Message non lupar Loulou » 03 mai 2019, 12:45

triste en effet :(
jean-philippe

Avatar du membre
domicol
animateur (hybrides)
animateur (hybrides)
Messages : 6416
Enregistré le : 14 févr. 2008, 12:11
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD EM1 et TG5
Localisation : Ici ou là ..
Contact :

Re: Une histoire de la vaquita

Message non lupar domicol » 03 mai 2019, 13:14

Ils bouffent tout les chinois :evil: :evil: :evil: :pleure:
Dominique


La photo sous marine c'est bien difficile , mais c'est bien plus beau que la photo sans eau .

https://www.flickr.com/photos/domicol/albums


Retourner vers « Histoires d'eau »