Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Dans ce sujet, vous pouvez écrire sur un compte-rendu de votre dernière plongée ou voyage plongée...
Avatar du membre
Flo
fan
fan
Messages : 1895
Enregistré le : 05 janv. 2009, 12:08
Marque et modèle d'appareil : Olympus Em1 MII
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Flo » 14 mai 2018, 16:45

coup bas !!! :D :D
Flo
Plongeuse.eu photos soum
Vidéoflo, la galerie vidéo
http://www.flickr.com/photos/florencechristien/

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4392
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Luko » 14 mai 2018, 18:06

Mais y a pas que des froggies à Dauin ,.. Même si ce n’est pas aussi varié qu’à Anilao en termes d’espèces, c’est très très dense en nombre d’animaux, les occasions sont nombreuses et de ce fait les plongées sont longues de 70 à 90 minutes. Je reviens souvent avec 15 bars… voire moins… :?

Mi-Fin avril, c’est aussi festival de l’œuf, tout ce qui marche nage ou rampe semble agripper ou avoir jeté sur le sable sa future progéniture : des rubans de ponte de nudi nappent les herbiers, chaque crabe, crevette ou crustacé quelconque porte ses oeufs , les gobies jaunes montent la garde devant leur parterre, les poches sont remplies pour un grand nombre de ghost pipefish (ha…. faut que je vous parle des ghostpipefish, que ce robust ou ornate, par un, deux quatre ou autre multiple de deux, tellement nombreux que ça devient presque du nuisible). :scie:

Le point positif c’est que ces cons de ghostpipefish font moins les malins, lourds de leurs œufs ils sont beaucoup moins prestes à s’enfuir, c’est donc l’occasion de s’approcher à la lentille +15 et de zoomer sur les oeufs.

D12- D’abord sans lentille mais finalement c’est presque trop facile, trop classique
Image

Alors on s’enhardit et on essaie une autre fois avec la lentille et… ça marche, en plus y avait moins de particules à départiculer..

D13- Poche de GPF de près.
Image

D14- Une gobie jaune monte la garde devant ses oeufs
Image

D15- Non content de dégotter une paire de Crevettes Tozeuma, voilà t’y pas qu’elles portent encore des œufs
Image

D16- Et une hairy shrimp aussi…
Image

Le truc à ne pas manquer non plus à Dauin ce sont les plongées de nuit. Je pense qu’avec Anilao et Lembeh ou Tulamben çà fait partie des plongées les plus mémorables pour ma part. :top1:
Au menu un couple d’Ambon scorpionfish, on fait également un double-double comme on dit dans les stats de basket avec les froggies et les multitudes de bobtail squids argentées ou dorées que, passé la troisième, Ricky arrête de me les pointer, foison de crustacés en train de pêcher le plancton du haut de leur coraux, les variétés de scorpionfish juvéniles de toutes espèces : waspfish, leaffish, humpback scorpionfish, ambon encore une fois… il n’y a plus que le Rhinopias juvénile que nous n’aurons pas vu mais qui sera découvert une semaine après mon séjour.

D17- Ambon scorpionfish
Image

D18- Flying gurnard énervé par ma torche Image

D19- Cockatoo waspfish juvénile
Image

D20- Crabe porcelaine à la pêche
Image

D21- Crabe dans ses polypes
Image

Et puis alors que je déplorais la rareté des nudibranches, mon faisceau de lumière découvre au milieu d’un récif fait de pneus un énorme cyerce elegans de la taille de la moitié de mon poing alors que d’habitude ceux-ci font à peine 3 cm au maximum.

D22- Cyerce elegans
Image

Je m’étonnais aussi de voir si peu de nudis en comparaison avec l’avalanche de froggies, de GPF et des autres crustacés, une possibilité est qu’ils meurent après la ponte, comme certaines autres espèces, tant il y a de nombreuses pontes dans les hauts fonds.
Toute fois on arrive tout de même à en localiser quelques uns, surtout des costasiella et des stliger mais aussi une belle trapania, inconnue jusqu’à lors.

D23- Costasiella Usagi
Image

D24- Stiliger ornatus
Image

D25- Trapania miltabrancha
Image

L’avant dernière plongée alors que Ricky veut me montrer un couple de waspfish juvénile de 2 cm chacun, il met sa main sur le sable blanc juste sur un devil scorpionfish tout noir de 15 cm… ces guides n’ont vraiment pas d’yeux… :quoi:

il souffre le martyr et remonte se faire ébouillanter la main pour se soulager... :malade5:
pendant ce temps, les flashes de Lynn tombent abruptement en panne (des Ikelite...), alors je continue avec Bogart , avec lui c’est encore des froggies plutôt rares (dont le randall montré le post précédent), mais aussi des hippocampes ou d’autres crevettes. Aussi Bogart qu’il soit ce n’est pas un mauvais bougre ni un demi guide. :affro:

D-26 Crevettes harlequin :
Image

D27- Crevette empereur
Image

D-28 Hippocampe noir
Image

D29- On termine tranquillement la fin de plongée avec un ballet de calmars au pallier.
Image

La dernière plongée et l’une des dernières photos que je prendrai l’après-midi, en compagnie de Ricky et de sa main rétablie, c’est celle d’un tétraodon rentré dans une bouteille jetée à la mer, butant sur le fond et complètement incapable d’en sortir il faudra que Ricky réessaie à plusieurs fois de le tirer en dehors par la queue et enfin de forcer sa sortie au travers du goulot… sinon le pauv’ gars il y serait encore. :shock:

D-30 prison de verre
Image
Modifié en dernier par Luko le 15 mai 2018, 12:29, modifié 2 fois.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
francis33
Nouveau
Nouveau
Messages : 63
Enregistré le : 15 janv. 2018, 12:05
Marque et modèle d'appareil : D90
Localisation : médoc (15 km de Bordeaux)

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar francis33 » 14 mai 2018, 18:36

Superbes photos et variées.. je dois aller à Dauin moi aussi je sens que je vais me régaler.. je vais prendre des cartes mémoires de grandes capacité .. les macro sont faites au 100 macro ??
Francis

Avatar du membre
BigeyeBubblefish
accro
accro
Messages : 4786
Enregistré le : 23 févr. 2009, 02:50
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200 & Sony RX100 MKIII
Localisation : London...
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar BigeyeBubblefish » 14 mai 2018, 20:08

Superbe série comme à ton habitude.
Je note la A9 avec le banc de carangue, un délice.
Damien M.
Nikon D7200 / Aquatica Housing / Zen Underwater 8" dome + Aquatica 4" dome / Tokina 10-17mm / Nikon 10.5mm / Sigma 17-70mm / Nikon 60mm AF-D / ULCS Arms / Ikelite DS-125 & DS-160 (x2) & Inon Z240 (x2)
Find me on Flickr

Avatar du membre
BrunoL
fidèle
fidèle
Messages : 563
Enregistré le : 15 avr. 2012, 20:37
Marque et modèle d'appareil : D700
Localisation : Belfort

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar BrunoL » 14 mai 2018, 21:53

Dans tes 2 dernières séries j'adore D1 ton petit rouge (très beau cadrage) :love1: ,
la gueule D10 qui bien que réalisée au jugé donne un effet "terrible" :roll: ,
des super macros plus classiques mais remarquablement réalisées aussi comme D16, D21(super ambiance dans les polypes), D24 très bel effet snoot.
C'est :top1: :top1: tout cela , grand bravo.

Avatar du membre
domicol
animateur (hybrides)
animateur (hybrides)
Messages : 6418
Enregistré le : 14 févr. 2008, 12:11
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD EM1 et TG5
Localisation : Ici ou là ..
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar domicol » 15 mai 2018, 11:06

C'est superbe , tu m'as convaincue on ira à Dauin , d'ici là les petits auront eu le temps de grandir :wink: :)
Dominique


La photo sous marine c'est bien difficile , mais c'est bien plus beau que la photo sans eau .

https://www.flickr.com/photos/domicol/albums

dadkoz
membre
membre
Messages : 308
Enregistré le : 24 nov. 2014, 15:23
Marque et modèle d'appareil : canon G7x

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar dadkoz » 15 mai 2018, 14:04

Vraiment magnifiques ces photos macros ; je me suis autant regalé que devant un kig ar farz!!!

Merci

Avatar du membre
LoloBordo
membre
membre
Messages : 382
Enregistré le : 28 sept. 2013, 11:06
Marque et modèle d'appareil : Nikon D800
Localisation : Gironde

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar LoloBordo » 15 mai 2018, 20:21

Bravo Luko, en particulier pour les macros aux top, tu met la barre très haute en niveau ... Je me permettrais juste une remarque qui n'est que mon avis, je trouve tes cadrages en général un peu trop serrés (WA & Macro)...

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4392
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Luko » 15 mai 2018, 22:05

LoloBordo a écrit :Bravo Luko, en particulier pour les macros aux top, tu met la barre très haute en niveau ... Je me permettrais juste une remarque qui n'est que mon avis, je trouve tes cadrages en général un peu trop serrés (WA & Macro)...

Merci pour ton commentaire. (J'ai beaucoup de retard au commentaires sur ton magnifique CR fleuve d'Afrique du Sud, que j'ai du mal à appréhender tellement il y en a)

Pour les cadrages, tu as peut être raison pour le côté systématique de vouloir "remplir le cadre", mais c'est une volonté et quelque part un style depuis mes années de photo street terrestre. Je fais partie de l'école biberonnée à Capa et HCB "If you think your photographs aren't good enough, you're not close enough." qui donne tant d'images de têtes ou de troncs coupés.
Le fait de couper les sujets et de préserver leur intégrité, si c'est ça dont tu parles, ne me dérange pas plus que ça, je pense au contraire que ça permet de mieux rentrer dans l'action et de lui donner une direction.

J'assume pleinement ce côté et ce sera difficile de m'en défaire, voilà le genre d'images que je faisais il y a 10-12 ans :

Capturemoz.JPG
Capturemoz.JPG (74.18 Kio) Vu 1800 fois
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Yves G
membre
membre
Messages : 306
Enregistré le : 02 févr. 2015, 08:06
Marque et modèle d'appareil : Nikon D300S
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Yves G » 16 mai 2018, 03:48

Chouette compte rendu. A la sauce Luko... drôle, incisif, très précis, avec de belles images... Le banc de carangues, je comprends que tu aies couru après pendant 4 ans, il est terrible et, de toutes tes photographies, ce sont ces cinq-là qui m'ont le plus marqué (avec l'Okenia vanille/fraise, le spider crab que j'aimerais bien voir un jour et le truc zarbi en surface).

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4392
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Luko » 17 mai 2018, 18:17

Partie 4 - ça sent la fin : Moalboal

Chacun aura remarqué le titre de ce CR, se réveillant au fond de la classe, j’entends une voix diffuse m'interpeller : « et les vieux allemands en speedo, ils sont où ? ».
Bien, bien, bien… veuillez remarquer que ce CR n’est pas terminé, laissez-moi donc le temps de développer le concept de « vieil allemand en speedo ».

Dernier stop Moalboal, c’est là que les choses se corsent disait le kaiser Napoléon. Vous me permettrez un peu de littérature pour faire état complet de mes sentiments.
Moalboal, c’est un spot où je suis souvent revenu pendant 15 ans. Il bénéficie durablement d’un des plus beaux spots des Philippines, l’ile de Pescador, tombant de coraux sublimement colorés, le seul spot qui dans mon carnet de plongée ait jamais reçu la note de 10/10 : plongée parfaite.
Il dispose également de façon moins durable de la colonisation du récif par un banc de sardines de quelques dizaines, (centaines ?) de millions d’individus formant un mur compact et noir de poissons, ceci juste en face des bars interlopes. Phénomène qui a commencé à drainer les foules comme deuxième attraction de Cebu sud, juste après le cirque des requins baleine d’Oslob, pas très loin de là d’ailleurs, à 2-3h de route.
Moalboal c’est aussi un village en bord de mer appelé Panagsama, fait de bars à tapins de tous sexes y compris du troisième, de centres de plongée plus ou moins qualifiés et d’hôtels pas trop luxueux destinés au seul plongeur hardcore (et à son -ses- tapin(s) ) tant la nature n’est pas tendre avec ce coin des Philippines, révolu de plages qui n’en sont plus. Relativement proche de Cebu et de son aéroport, c’est également le spot le plus facile d’accès terrestres à 3h de transfert.

Historiquement il y a une quinzaine d’années, la mode à Panagsama était à la coupe mulet et ‘stache Rudi Völler (Al-leeez l’O-hémeuuuh), au marcel noir imprimé Scorpions, à la choppe bavaroise, à la combi de plongée noire, au speedo et aux saucisses de toutes tailles. On plongeait beaucoup, on plongeait profond, on plongeait dru.
Quand on criait dans la rue «Kalle ! » il y avait de forte chances qu’au moins trois moustachus en speedo se retournent, croyant avoir été appelés par leur nom .
En ce temps, Panagsama était capitale mondiale de la pancake à la mangue servie dans un poëlon au Cabanas, je fréquentais aussi un centre appelé Savedra dirigé par un certain Kalle. J’avais été certifié IANTD Nitrox (le premier en France, si, si !) et fait ma première plongée pratique nitrox à 40m avec un instructeur appelé Kalle (un autre Kalle , je précise). Aucun client sauf moi ne prenait de cours, quelle rigolade, j’étais un newbie avec mes 200 plongées d’alors!
Il n’avait fallu qu’une fracture du péroné en sautant du bateau pour que la cliente fidèle de 60 balais ( c’est quoi le féminin de Kalle ?) et une murge historique de l’autre client (un certain Kalle que les guides philippins avaient vu raccompagné à l’aube par les ladyboys du billard) pour que je sois seul à 7h du mat’ avec Kalle l’instructeur (vous suivez) et profiter de cette plongée sur Pescador notée 10/10.

Bref Moalboal/Panagsama était resté quelque part dans mon panthéon. :roll:

15 ans plus tard, après 4 heure de route et une traversée sur une barge depuis Dauin/Dumaguete nous revoilà donc à Panagsama, village plongistique,chez Marcosas Cottages un complexe de bungalows où tout est écrit en allemand, disposant d’une piscine qu’on dirait construite sur plan d’ ex RDA pour son magnifique entourage bétonné et ses transats sur carrelage authentiques.
Les clients vautrés autour se fondent dans l'ambiance : ce ne sont autres que les cousins germains de Kalle, atteints par le temps, ayant troqué la pratique intensive de la plongée pour le tutoiement frénétique de la pinte de blonde (échauffement diurne avant de commander le soir « El grande », la bouteille d’un litre de San Mig), si bien qu’ils arrivent tous ex aequo sur le podium du plus beau bide à bière.
Leurs Wundermadchen ne sont pas reste, qui serais-je pour contredire 175cm et 95kgs de féminité ? Ceux des vieux gredins qui ont laissé Frida à la maison se baladent avec des petits lots cupides et philippins qui leur extorquent au compte-goutte leurs derniers deuscheMark planqués sous les matelas, à force d’assiette sucrées ou huileuses commandés à des heures improbables ou de l’achat bimbeloteries ridicules.
D’ailleurs les Kalle non plus ne contredisent plus rien : ils sont défaits devant le temps qui passe, les effets de la gravité sur l’élasticité abdominale, fascinés par l’antigravité des fesses des philippines et surtout dépités par l’invasion de leurs centres de plongée préférés par une nouvelle génération de branleurs attirés par la profusion d'hostel et dortoirs cheap qui se sont développés dans le coin.

Venons-en au fait : la plongée à Moalboal a coulé, ç’aurait pu être attendu mais c’est une mauvaise nouvelle. :ptitanic:

Savedra que j’avais booké a été repris par un Anglais qui regarde de loin s’agiter un nombre étonnant de jeunes instructeurs tout péteux, frais émoulus «vivant leur rêve» comme dit PADI, qui en combinaison camouflage, qui d’autre piercé de frais. Beaucoup de français dont on se demande quel monde imaginé leur langage corporel semble dominer.
Quelques autres de nationalités diverses, une espagnole, un bulgare par exemple (un guide/instructeur bulgare… ?!) le seul qui m’ait adressé la parole et qui m’a dit qu’il était là depuis seulement 2 mois…

Non seulement aucun accueil, alors que le regretté Kalle serrait la louche à tous ses clients, leur faisait faire le tour du proprio pour leur montrer les dispositifs de sécurité, où était l’oxygène, etc.
Mais aussi tout devient impossible, par exemple de laisser mon caisson pour la nuit, pa sde bureaux me dit-on ... même si la plupart de péteux se réfugiaient dans un bureau climatisé idoine pour icelui caisson. « Non c’est pas possible » m’a lancé depuis ce bureau un branleur qui n’a pas jugé souhaitable de bouger son cul de sa chaise pour venir me le dire en face, on m’a proposé à la place de mette mon caisson dans le local où ils stockaient l’essence (le local à essence !!!! Même la filipina m’avertit diplomatiquement que ça ne « ferait peut être pas l’affaire pour moi ») .
Comme je rappelle que j’ai booké un guide privé, on me demande donc si je veux un guide français. « Surtout pas !!! je veux un guide experimenté »… pas dupe la filipina me répond avec un sourire en coin « je comprends ». Si même les Philippins s’y mettent…. :lol2:
Donc j’hérite de Mark, ptit gars filipino qui n’en veut. Ce sera le seul bon point.

Je regarde le planning des bateaux et je m’étonne que la plongée du matin ne soit pas prévue sur Pescador comme au temps de Kalle mais sur un site infigne d'intérêt que je rejette de suite. Pas grave, Marke et moi on démarrera solo de bon matin par les sardines en shore dive, il suffit de porter sa bouteille 30m, de nager 20m et pffuit voilà nous nageons tout seuls au milieu de quelques millions de poissons, les snorkeleurs de l’enfer ne sont pas arrivés. Je fais genre 90 images et puis j’en ai marre, il n’y a plus un seul corail de vivant, quand les sardines seront parties, ce sera le pire spot de plongée des Philippines.

Après une pancake à la mangue Je prends donc la plongée de 10:30 sur Pescador, le bateau est bondé de faux plongeurs tatoués et leurs imposteurs de guides gringos alors que j’ai Mark pour moi tout seul. Mais l’imposteur en chef décide de prendre le mauvais côté de Pescador, je demande à Mark que l’on aille en sens contraire, ce qui le contrarie aussi, me vaut un mauvais coup d’œil du tatoué camouflé mais je dis genre tout haut que le côté choisi n’est pas bon pour la photo, et au bluff indique là où sont placés les giant frogfish sur la base de ce que je connaissais de ma dernière plongée d’il ya 5 ans… Visiblement ça marche, le tatoué pique du nez voyant que je connais le site probablement mieux que lui. Je propose à Mark d’aller dans le direction que je veux et de rebrousser chemin pour continuer là où le bétail va refaire surface. Ça à l’air de lui sauver la mise, c’est OK et validé par tout le monde.

En fait mon plan au flan, c’est bingo.
Non seulement on est les seuls mais on va se faire une enfilade de 4 gros froggies vers les 35m, là où aucun des péteux ne va puis on tombe nez à nez dans les 30m avec ce que je croyais une légende urbaine : une danseuse espagnole de 40cm (j’ai mesuré par rapport mon avant bras) !!!
On remonte pépèrement mais contents, pour continuer la plongée selon l'idée initiale du tatoué qui est désastreux : non seulement son plan n’était pas bandant mais en l’absence complète de courant les coraux sont en manque complet de viagra, flacides et vautrés comme des prostates molles sur les murs. Juste le temps de croiser une tortue et puis voilà, au moins on aura été les seuls à voir quelque chose, à pouvoir le dire sous les yeux mi penaud mi furax du troué. :twisted:

En revenant je demande à faire une plongée le lendemain sur Pescador le matin tôt avec du courant. Pas possible me répond-on : on va sur un site (ingrat et peu profond) qui ne m’intéresse pas, il n’y aucun inscrit donc je réitère ma demande, re-pas possible, raison que c’est prévu comme ça et qu'on fait les plannings à l’avance me dit-on.
En fait j’apprends par le bulgare que c’est pour avoir le maximum de clients que les plongées sur Pescador sont prévues en deuxième, de façon à ce que les millenials feignasses soient réveillés. Ces pauvres chounes, faut pas les priver de leur tartine de Nutella sinon ils sont tout chonchon... :roll:

Bref j’annonce que je vais me barrer devant si peu de flexibilité et au vu de l’incompétence du planning qui prévoit les plongées les plus profondes en profil inversé en deuxième plongée. Je voulais quand même faire une plongée de nuit avec Mark, même si l’état des murs me désole…
Bin Mark il fait son taf correct on trouve pas mal de crustacés, de cowries et surtout un critter qui me fuit depuis pas mal de temps le batfish juvénile, je pense voir un vers plat nage dans le noir quand je me rends compte qu’il s’agit d’’un poisson juvénile, mark a bien capté et m’éclaire bien pour je puisse faire le point.
Impecc !! il aura son pourliche de 500PHP même si on n’a pas beaucoup plongé ensemble. :top1:

Le lendemain, je vais juste en face de mon hôtel il y a un club allemand qui propose Pescador le matin, cool… sauf que 12 plongeurs coréens y sont déjà inscrits. Il y a aussi 3 allemands en speedo, je les reconnais à leur bide à bière et d'ailleurs ils sont dans mon hotel aussi. Malheureusement ils veulent plonger le mauvais côté de Pescador, le même que celui du tatoué, tant pis je vais avec les coréens… voyant ma tronche dépitée en regardant les coréens s’équiper sur le bateau et jouer avec une figurine de superman en palmes que l’un deux emmène en plongée (wtf) :| un instructeur allemand me prend en pitié il est serre file de queue et me propose de plonger avec lui. Alles Gut ! :?:
On est sur le même chemin que le veille, je retrouve facilement le premier frogfish, à peine je m’approche que je sens une palme me battre le haut du crane, je vois une go pro devant mon champ de vision, je me retourne je suis encerclé de coréens qui me poussent, me devancent, s’accrochent… :clou: c’est pas beau à voir, c’est l’enfer aquatique…

Et ainsi de suite sur le parcours, je vais relativement peu prendre de photos, sur le platier en fin de plongée c’est le jacuzzi, une chinetoque ou autre asiatique mal finie, a pris une étoile de mer pour la remonter sur son bateau (un autre que le mien sinon je pense que j’aurais un peu gueulé).
Donc bref ça sentait la dernière plongée, les vacances qui s’achèvent et le rangement du matériel avant que j’en assassine un(e) à coup de caisson sur le coin de la tronche. :x

Vous m’avez suivi : Moalboal c’est à éviter en attendant que Kalle et tous les allemands en speedos reviennent en fendant les flots de leur mule fièrement arborée, pour que Moalboal redevienne une destination plongée digne de ce nom. :dark:

Si toutefois vous vous êtes perdus à Panagsama, Cameron est le boss très sympa de Cebu Divers, je n’ai pas plongé chez eux, ils étaient complets, mais vu le personnage qui regrette aussi le Kalle orginal, je pense qu’on aurait pu s’entendre.
La seule alternative potable pour diner c’est Café Cebuana, ils ont un tataki de thon au sésame exceptionnel. Allez aussi faire un tour chez Sébastien, Café Français où l’on sert des crêpes et un cheesecake au chocolat (avec du vrai chocolat et de la vraie crème dit Sébastien) mais où l’on refuse de servir des boissons gazeuses sucrées, et qui organise des transferts vers Cebu sans commission.
Sinon on peut quand même prendre des photos sous l’eau.

M1- Trouvez l’intrus.
Image

M2- Mark et les sardines
Image

M3- 22, vla les snorkeleurs
Image

M4- La peur du chasseur
Image

M5- Plongée de nuit.
Image

M6- Pescador avec un peu de courant pour activer les alcyonnaires
Image

M7- Pescador version coraux durs
Image

M8- Gros frogfish gris
Image

M7- Une danseuse espagnole grosse « comme ça »
Image

M8- Une tortue sur Pescador et des pignoufs derrière
[url=https://flic.kr/p/25DZTiz]Image
Modifié en dernier par Luko le 20 mai 2018, 20:20, modifié 3 fois.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

bbruno
membre
membre
Messages : 100
Enregistré le : 03 nov. 2014, 00:49
Marque et modèle d'appareil : EM1 & RX100 II
Localisation : Bastia

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar bbruno » 17 mai 2018, 19:43

Bonjour jolies photos, un festival de frogfish !

Une petite question : que deviennent tous ces poissons à l'age adulte ? Gardent ils la même livrée ?

Merci

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4392
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Luko » 17 mai 2018, 21:45

bbruno a écrit :Une petite question : que deviennent tous ces poissons à l'age adulte ? Gardent ils la même livrée ?
i

certains la gardent mais en changent périodiquement en fonction de leur habitat, d'autres changent systématiquement leurr livrée juvénile et ne la récupèrent jamais (en particulier les pictus et les maculatus)
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
DocTroll
fidèle
fidèle
Messages : 627
Enregistré le : 12 avr. 2016, 07:18
Marque et modèle d'appareil : Sony DSC RX100-II
Localisation : La Réunion
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar DocTroll » 19 mai 2018, 12:58

Que dire ! Un CR by Luko : du texte truculent, des images parfaitement exécutées, la culture qui s'étale sans déborder de la tartine et au final un mélange réussi qui se laisse relire plusieurs fois et s'apprécier différemment à chaque fois. :top:

Dur de choisir !
Pour les macros : A2 est surprenante et très originale, j'adore aussi l'Okenia A1, A14, la macro grand angle ça claque, D13, dans le détail du détail ! la presque symétrie de D20 qui aurait été parfaite avec le deuxième éventail déployé...
Parmi les ambiances, ma préférence reefscape pour A7 en terme d'éclairage et de couleurs, et A9, classique mais parfaitement exécutée, pour le banc. A10 à A13 me parlent moins, je trouve pas assez près ou loin. Le frog et l'ambiance en M8 sont top également !

:bravo3:

Une suite ?
DocTroll ou Simon
Coconut photodiver

"Un bon caniche abricot est un caniche abricot sec !"

La Page Facebook : https://www.facebook.com/DocTroll974/
La Galerie Flickr : https://www.flickr.com/photos/141364395@N06


Avatar du membre
Nicool
fidèle
fidèle
Messages : 600
Enregistré le : 09 déc. 2010, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Nikon D500
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Nicool » 19 mai 2018, 13:54

Je dois etre un des seuls a ne jamais avoir entendu parler des Visayas (cool le support recycleur, je note au cas où), merci pour le CR du coup.
Dans mes préfèrences il y a:
-ton usage expert et adapté des smileys
-C5 la tortue au grand angle, j’aime le cote immersif, la perspective. Elle aurait ete tip top si la nageoire n’avait pas ete coupée
-C11 le poisson lime
-C12 la crevette en tres gros plan, nette malgré tout
-A1: tres belles cette photo de nudité
-A3: le portrait de nembrotha, j’aime bien le fond
-A9: le banc bien cadre et expose
-D1: ma-gni-fique ce frogfish. Quel snoot utilises tu?

Marrant j’ai aussi le D5 à la maison
Quelle varieté de frogfishes par contre!

jack berthomier
fidèle
fidèle
Messages : 855
Enregistré le : 10 nov. 2014, 23:39
Marque et modèle d'appareil : SONY RX100

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar jack berthomier » 20 mai 2018, 06:13

Et non , Nicool , tu n'est pas le seul a ne pas connaitre les Visayas :) par contre ,les CR de Luko ,je connais et c'est toujours un régal . Du grand art littéraire comme dit Bruno :top1:

Pour les photos je crois que j'ai déjà tout dit et je suis a court de vocabulaire :P . Malgré tout il y a celles que je préfère ,mes coup de cœur : Les + belles que belles .

Dans la 1ere partie :
- la C7 le Hairy , la C10 le crabe araignée ,la C11 Le juvénile de poisson lime ,la C12 crevette .

Dans la 2eme partie :
- la A3 le Nembrotha kubaryana
- La A5 la Crevette zébrée de crinoïde,
- La A6 crevette jaune sur crinoïde
-La A9 Le banc de carangues
-La A12 " " "
-La A15 , celle là j'aimerais bien la faire . :wink:

Dans la 3eme partie : La destination ou j'aimerais tremper mes palmes :love1:

Là ,scotché par tes macros , je suis incapable d'en préférer une , je les aime toutes :respect:

Tu parles de nombreux frogfishes ,entre autres, que tu as vu mais j'aimerais savoir a quelle profondeur tu peux trouver tout ça stp .

Avatar du membre
Christian
fan
fan
Messages : 1306
Enregistré le : 09 sept. 2007, 11:17
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200 Sony RX100
Localisation : Phuket

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Christian » 20 mai 2018, 06:19

Prose relaxante et très jolies photos. Quelques bons souvenirs d'Alona et de ses occupants.....
Meci du partage.
Mieux vaut vivre ses rêves que rêver sa vie

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4392
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Luko » 20 mai 2018, 09:57

Nicool a écrit :Je dois etre un des seuls a ne jamais avoir entendu parler des Visayas (cool le support recycleur, je note au cas où), merci pour le CR du coup.
Dans mes préfèrences il y a:
-ton usage expert et adapté des smileys
...
-D1: ma-gni-fique ce frogfish. Quel snoot utilises tu?

Oui, j'ai beaucoup spotté les smileys, certains se réfugiés en page 3 ou 4 sont plus rares.
J'ai un Retra LSD qui évidemment se monte idéalement sur les Retra flashes. :D


jack berthomier a écrit :Dans la 3eme partie : La destination ou j'aimerais tremper mes palmes :love1:

Là ,scotché par tes macros , je suis incapable d'en préférer une , je les aime toutes :respect:

Tu parles de nombreux frogfishes ,entre autres, que tu as vu mais j'aimerais savoir a quelle profondeur tu peux trouver tout ça stp .

C'est clair que c'est la destination qui te conviendrait :D .
Les frogfishes sont à partir de 5m, on va dire entre 5 à 18m, dans ta zone de faisabilité quoi.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
Flo
fan
fan
Messages : 1895
Enregistré le : 05 janv. 2009, 12:08
Marque et modèle d'appareil : Olympus Em1 MII
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Flo » 20 mai 2018, 16:53

Moalboal...en 012, on a fait Pescador sans les sardines ' qui avaient alors disparues) , bon, c 'est joli quand même du fait des alcyonaires chatoyants , des frogfishs trouvables de toutes les couleurs.
Le tombant longeant l ile était pas mal aussi, surtout pour le nombre de tortues et des quelques frogfish /poissons feuilles entre autre.
En revanche, le coin, ce devrait être le début de ce que tu as vu cette année : une grosse envie de ne jamais y revenir...( peut être à tort ?)

Ton banc des sardines revenues rend vraiment bien, j'aime beaucoup la lumière que rendent tes photos, le nouveau flash y est peut être pour quelque chose ?
Flo
Plongeuse.eu photos soum
Vidéoflo, la galerie vidéo
http://www.flickr.com/photos/florencechristien/

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4392
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Visayas tour 2018 : froggies et vieux allemands en speedo.

Message non lupar Luko » 20 mai 2018, 19:02

Flo a écrit :Moalboal...en 012, on a fait Pescador sans les sardines ' qui avaient alors disparues) , bon, c 'est joli quand même du fait des alcyonaires chatoyants , des frogfishs trouvables de toutes les couleurs.
Le tombant longeant l ile était pas mal aussi, surtout pour le nombre de tortues et des quelques frogfish /poissons feuilles entre autre.
En revanche, le coin, ce devrait être le début de ce que tu as vu cette année : une grosse envie de ne jamais y revenir...( peut être à tort ?)

Ton banc des sardines revenues rend vraiment bien, j'aime beaucoup la lumière que rendent tes photos, le nouveau flash y est peut être pour quelque chose ?

En fait les dernières fois que je suis allé à Moalboal durant ces dix dernières années encadraient ton séjour, 2010 et fin 2013.
Les sardines étaient sur Pescador en 2010, c'était magnifique, le village était encore calme les allemands étaient là, avec ou sans tapin.
En 2013, le banc avait migré sur Panagsama juste en face de Savedra où elles étaient déjà à mon tout premier séjour en 2001 mais sous forme un banc 10 fois moins nombreux;
C'est sur que le coin n'est pas très recommandé aux moins de 18ans, mon voisin en 2001 avait dû être évacué en hélico après avoir mélangé du whisky et des pilules bleues : les DEUX tapins dans sa chambres étaient paniquées, mais l'un dans l'autre -sans jeu de mots- celà restait supportable le village restait un coin à plongeurs, pas comme Puerto Galera qui est vraiment un endroit redlight à te-pu et là où les gringos viennent amener des filipinas underage.
Ce qui élimine vraiment Moalboal des endroits où je reviendrai, c'est l'invasion de plongeurs cheapos et de petits péteux comme à Koh Tao, les spots surpeuplés, les mauvais centres de plongée. Pescador reste magique, je ne connais pas aux philippines un tombant plus beau, plus coloré que celà (voire même au delà des Philippines).

En ce qui concerne la lumière, les Retra dépotent vraiment en grand angle aussi bien en puissance qu'en angle d'illumination, il y a des photos que je n'aurais pas pu faire avec mes anciens Inon.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO


Retourner vers « Compte-rendu de plongée, de voyage »