Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Dans ce sujet, vous pouvez écrire sur un compte-rendu de votre dernière plongée ou voyage plongée...
Avatar du membre
Pascal67
membre
membre
Messages : 281
Enregistré le : 03 sept. 2011, 11:53
Marque et modèle d'appareil : Nikon D300s
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Pascal67 » 16 oct. 2017, 18:25

Merci Thierry,
et toujours en manuel,
maintenant je le maitrise bien.

Avatar du membre
big moustach
fidèle
fidèle
Messages : 885
Enregistré le : 06 avr. 2009, 15:03
Marque et modèle d'appareil : nikon d90
Localisation : DOUBS

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar big moustach » 16 oct. 2017, 20:51

belles images, macro et grand angle
merci pour ce cr d'une destination qu'on ne voit pas souvent ds le forum

leopold anasthase
fidèle
fidèle
Messages : 935
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar leopold anasthase » 17 oct. 2017, 00:17

Bonjour,

En premier lieu, vos photos sont sympathiques et donnent une bonne idée de ce que l'on peut voir chez Maurice. Ça me rappelle qu'il faudra que je lui rende visite un jour ;-)
Pascal67 a écrit :On aime ou on n'aimes pas...

J'ai vu le reportage, comme de nombreux plongeurs, et j'ai eu l'occasion de discuter avec une personne qui avait plongé chez Hugues Vitry. Alors, c'est bien ou c'est mal ? Si on se réfère aux recommandations, c'est mal. « Tu touches à rien, tu ne prends que des photos, tu ne laisses que des bulles » (solo tomar fotos, solo dejar burbujas). Mais il faut écouter ce que raconte Hugues Vitry : avant de toucher une murène, il lui a fallu établir une relation. Et c'est la murène qui vient vers lui. Cela dit, même avec une relation et en prenant son temps, nous n'avons pas la preuve que le toucher de l'homme apporte quelque chose à l'animal, et nous avons même des raisons de penser qu'il représente un risque pour celui-ci.

Il n'empêche que ça peut être très tentant... Pour ma part, et ce n'est que mon avis, si on ne nourrit pas l'espèce, et si on la laisse venir au contact, c'est toujours pas recommandable, mais c'est pardonnable ;-)
Non mais à l'eau quoi

alain76
fan
fan
Messages : 1204
Enregistré le : 02 mars 2009, 20:46

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar alain76 » 17 oct. 2017, 06:53

Je vois que nous avons fréquenté la même ile...
De mon coté le corail était totalement absent du paysage...
Par contre tu as un super post traitement pour tes images. Et la lumière est parfaite.

Avatar du membre
Jacques-Yves
accro
accro
Messages : 3290
Enregistré le : 12 janv. 2009, 11:44
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7500
Localisation : Alsace

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Jacques-Yves » 17 oct. 2017, 07:50

Bon, faut que j'explique à mon chat que les câlins c'est fini... :D
Dive, or not to dive, that is the question !...

Image

1000sabor
Nouveau
Nouveau
Messages : 37
Enregistré le : 24 nov. 2017, 01:01
Marque et modèle d'appareil : Sony RX1000-III

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar 1000sabor » 24 nov. 2017, 01:16

sacrée collection ! j'aime beaucoup :)
merci de m'avoir fait voyager

Avatar du membre
Nicool
fidèle
fidèle
Messages : 599
Enregistré le : 09 déc. 2010, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Nikon D500
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Nicool » 04 déc. 2017, 13:57

La 8 me plait bien
Dans l'idee (contact visuel) la 7 est pas mal, mais je suis un peu gêné par la robe de la murene qui fait qu'on a du mal a localiser les yeux
J'aime beaucoup la 12 et la 13, si esthetiques!! :love1:
Comment il s'appelle d'ailleurs ce crabe? J'aimerais bien le rencontrer un jour.

leopold anasthase a écrit :J'ai vu le reportage, comme de nombreux plongeurs, et j'ai eu l'occasion de discuter avec une personne qui avait plongé chez Hugues Vitry. Alors, c'est bien ou c'est mal ? Si on se réfère aux recommandations, c'est mal. « Tu touches à rien, tu ne prends que des photos, tu ne laisses que des bulles » (solo tomar fotos, solo dejar burbujas). Mais il faut écouter ce que raconte Hugues Vitry : avant de toucher une murène, il lui a fallu établir une relation. Et c'est la murène qui vient vers lui. Cela dit, même avec une relation et en prenant son temps, nous n'avons pas la preuve que le toucher de l'homme apporte quelque chose à l'animal, et nous avons même des raisons de penser qu'il représente un risque pour celui-ci.

Il n'empêche que ça peut être très tentant... Pour ma part, et ce n'est que mon avis, si on ne nourrit pas l'espèce, et si on la laisse venir au contact, c'est toujours pas recommandable, mais c'est pardonnable ;-)


Je suis assez d'accord avec Leopold pour le tripeautage de murènes. Si nourrissage, alors mon opinion relative et personnelle est négative, mais s'il a établi une relation avec des individus particuliers alors pourquoi pas.

Et que penser de ces plongeurs qui gratouillent les phoques aux iles Farnes (UK)? Oups j'en fais partie, mais pour les phoques - et c'est la meme chose au Sud-Est de l'Australie (Narooma), c'est eux qui viennent chercher le contact, on devrait peut être leur retirer leur licence de plongée ;)
Pour info on ne parle pas de vieux phoques qui auraient-ete-nourris-ya-10-ans-quand-les-plongeurs-etaient-cons mais de jeunes de l'annee qui - apres quelques mois a observer avec mefiance les plongeurs - finissent par les trouver quand meme bien droles, et ne résistent pas à venir jouer!

La frontiere entre l'acceptable (gratouiller un phoque qui le cherche) et l'inacceptable (le debile qui tire un poulpe hors de son trou), est pas forcement objective, mais en l'absence de nourrissage et tant qu'on agit pas contre la volonté de l'animal, le toucher ne me derange pas.

Ce qui me dérange, ce sont les paragons de vertu qui vous diront que c'est inacceptable, tout en allant joyeusement flasher / eclairer petites (et grosses) bestioles pour leur plaisir photographique, en toute fausse modestie. :8):
Si le bien être de la faune était si important pour ceux-là, alors ils plongeraient sans flashs et sans lampe (youpi les ambiances naturelles). :D
Pour ceux qui aimeraient se dire que non, vraiment les bestioles ça ne les dérange pas, je vous propose de regarder pendant 5 secondes votre torche de plongee, faites donc ça plusieurs fois par immersion, de préférence en nocturne, et rajoutez moi donc une dizaine de flashs, vous m'en direz des nouvelles :quoi: :top1:

Après voilà, je fais partie du lot, je plaide coupable (flash-flash etc) et je m'achète - comme beaucoup - une conscience en supposant que les photographes sous-marins contribuent indirectement à la préservation du milieu qu'ils aiment tant, que j'apporte ma petite pierre a l'édifice, etc. etc.
Mais je pense qu'un plongeur comme Huges Vitry en fait bien plus qu'une dizaine d'entre nous :chapeau bas:

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4288
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Luko » 04 déc. 2017, 14:44

Nicool a écrit :Ce qui me dérange, ce sont les paragons de vertu qui vous diront que c'est inacceptable, tout en allant joyeusement flasher / eclairer petites (et grosses) bestioles pour leur plaisir photographique, en toute fausse modestie. :8):
Si le bien être de la faune était si important pour ceux-là, alors ils plongeraient sans flashs et sans lampe (youpi les ambiances naturelles). :D
Pour ceux qui aimeraient se dire que non, vraiment les bestioles ça ne les dérange pas, je vous propose de regarder pendant 5 secondes votre torche de plongee, faites donc ça plusieurs fois par immersion, de préférence en nocturne, et rajoutez moi donc une dizaine de flashs, vous m'en direz des nouvelles :quoi: :top1:

Après voilà, je fais partie du lot, je plaide coupable (flash-flash etc) et je m'achète - comme beaucoup - une conscience en supposant que les photographes sous-marins contribuent indirectement à la préservation du milieu qu'ils aiment tant, que j'apporte ma petite pierre a l'édifice, etc. etc.

Je suis moins catégorique que toi, et afin de discernetr ce qui est de l'ordre de l'anthropomorphisme et des faits, je t'invite à lire un papier de
Dave Harasti sur le sujet.

Je cite également un de ses posts en conclusion d'une discussion sur Wetpixel :

Dave Harasti a écrit :I can say that the population of White's Seahorses (Hippocampus whitei) at one of my sites has been photographed extensively by myself as part of my PhD research for the past 4 years (as well as being photographed by many other recreational photographers) and I can say that there has been no change in population size, their behaviour or survival rates (through mark-recapture analysis) which indicates to me that its unlikely that flash photography is having an impact on them. The same animals are being sen on a regularly basis, they are staying on their same habitat even after being photographed and they have no problems in reproducing and mating. This data has only been recorded on the one species (H. whitei) so it's not known whether other seahorse species would respond the same.
...
Personal experience also shows that H. abdominalis have no problems being photographed on a regularly basis (same animals have been found in Sydney Harbour for just over two years) and research off Motupore Island in PNG suggested that H. bargibanti showed no ill response to being photographed as part of a study that focused on using photo's to identify individual animals (through locations of pustules etc...).

So until proven otherwise, I have no reason to believe that flash photography has a detrimental impact on seahorses. However, the practise of photographer's regularly poking and proding seahorses (particularly pygmies) and the breaking of their habitat would be a different story.


En résumé, le problème se situe plus à toucher ou brusquer les animaux que les éclairer, la comparaison entre les deux pratiques n'est pas valide.
Jusqu'à conclusion contraire, j'estime que tout autre commentaire par quelqu'un de moins compétent dans son domaine relève de la spéculation ou de la discussion de comptoir.
Modifié en dernier par Luko le 31 janv. 2018, 17:21, modifié 1 fois.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
Benito
fan
fan
Messages : 1543
Enregistré le : 26 déc. 2007, 11:09
Marque et modèle d'appareil : Nikon D100 & D800
Localisation : Nîmes / Cap Creus
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Benito » 04 déc. 2017, 15:10

Moralité : Plus tu as mauvaise conscience, plus hautes et vénérables seront les instances auprès desquelles tu iras chercher l'absolution.... :lol:
Benoît (87/73/325)
Galerie perso

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4288
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Luko » 04 déc. 2017, 15:20

Benito a écrit :Moralité : Plus tu as mauvaise conscience, plus hautes et vénérables seront les instances auprès desquelles tu iras chercher l'absolution.... :lol:


Autre moralité faisant référence à des échelles de vérité rendues instables par le foisonnement des "on dit que" : celle qui figure dans ma signature, empruntée à Obama.

BHO a écrit :In politics or in life, ignorance is not a virtue,
It's not cool to not know what you're talking about.
That's not keeping it real or telling it like it is.
And yet, we've become confused about this.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
Nicool
fidèle
fidèle
Messages : 599
Enregistré le : 09 déc. 2010, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Nikon D500
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Nicool » 04 déc. 2017, 23:16

Luko a écrit :
Nicool a écrit :Ce qui me dérange, ce sont les paragons de vertu qui vous diront que c'est inacceptable, tout en allant joyeusement flasher / eclairer petites (et grosses) bestioles pour leur plaisir photographique, en toute fausse modestie. :8):
Si le bien être de la faune était si important pour ceux-là, alors ils plongeraient sans flashs et sans lampe (youpi les ambiances naturelles). :D
Pour ceux qui aimeraient se dire que non, vraiment les bestioles ça ne les dérange pas, je vous propose de regarder pendant 5 secondes votre torche de plongee, faites donc ça plusieurs fois par immersion, de préférence en nocturne, et rajoutez moi donc une dizaine de flashs, vous m'en direz des nouvelles :quoi: :top1:

Après voilà, je fais partie du lot, je plaide coupable (flash-flash etc) et je m'achète - comme beaucoup - une conscience en supposant que les photographes sous-marins contribuent indirectement à la préservation du milieu qu'ils aiment tant, que j'apporte ma petite pierre a l'édifice, etc. etc.

Je suis moins catégorique que toi, et afin de discernetr ce qui est de l'ordre de l'anthropomorphisme et des faits, je t'invite à lire un papier de
Dave Harasti sur le sujet.

Je cite également un de ses posts en conclusion d'une discussion sur Wetpixel :

Dave Harasti a écrit :I can say that the population of White's Seahorses (Hippocampus whitei) at one of my sites has been photographed extensively by myself as part of my PhD research for the past 4 years (as well as being photographed by many other recreational photographers) and I can say that there has been no change in population size, their behaviour or survival rates (through mark-recapture analysis) which indicates to me that its unlikely that flash photography is having an impact on them. The same animals are being sen on a regularly basis, they are staying on their same habitat even after being photographed and they have no problems in reproducing and mating. This data has only been recorded on the one species (H. whitei) so it's not known whether other seahorse species would respond the same.
...
Personal experience also shows that H. abdominalis have no problems being photographed on a regularly basis (same animals have been found in Sydney Harbour for just over two years) and research off Motupore Island in PNG suggested that H. bargibanti showed no ill response to being photographed as part of a study that focused on using photo's to identify individual animals (through locations of pustules etc...).

So until proven otherwise, I have no reason to believe that flash photography has a detrimental impact on seahorses. However, the practise of photographer's regularly poking and proding seahorses (particularly pygmies) and the breaking of their habitat would be a different story.


En résumé, le problème se situe plus à toucher ou brusquer les animaux que les éclairer, la comparaison entre les deux pratiques n'est pas valide.
Jusqu'à conclusion contraire, j'estime que tout autre commentaire par quelqu'un de moins compétent dans son domaine relève de la spéculation ou de la discussion de comptoir.

La comparaison entre un hippocampe et une murène n'est pas très valide non plus ;)

Mais Luko tu m'as convaincu en citant une bonne source: avec toute l'autorité qui m'est conférée, je ta lave la conscience et te donne l'absolution pour photographier autant d'hippocampes blancs qu'il te plaira, j'ai dit!
J'aimerais bien te donner carte blanche pour plus d'especes, mais je n'arrive pas a acceder au lien que tu as inséré, je verrai depuis un ordi.

Autant je connais mal les hippos, autant j'ai observé et photographié souvent des poulpes: tu flashes un poulpe de nuit apres l'avoir eclairé avec une lumière rouge, tu verras des pupilles tres dilatees (presque des carrés) incomparables avec ce que tu verrais en ayant utilise une torche blanche (de petits traits). J'en parle parce que si leurd yeux sont sensibles a ce point, je ne peux pas imaginer qu'ils ne souffrent pas autant que moi lorsqu'ils se prennent la torche ou les flashs dans les yeux. Impact sur leur taux de survie? Je ne sais pas. Quelqu'un sait?

La où je veux en venir: est-il plus dangereux pour des murenes (consententes) de se faire caliner par Hugo ou pour des poulpes ou par les hippos de se faire éblouir par les photographes sous marins (+ tous les plongeurs de nuit avec une bonne grosse torche a LEDs)?
Dans l'ignorance de la réponse, je trouve ça un peu étrange que des photographes sous marins conspuent ce carresseur de murenes (consententes!!). C'est un peu voir midi a sa porte.
Maintenant, s'il y a des preuves que la pratique d'Hugo nuit au groupe de murenes suscité, je m'empresserai d'hurler avec les loups (de mer?) sur l'interessé!

Benito a écrit :Moralité : Plus tu as mauvaise conscience, plus hautes et vénérables seront les instances auprès desquelles tu iras chercher l'absolution.... :lol:

:D


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Avatar du membre
Nicool
fidèle
fidèle
Messages : 599
Enregistré le : 09 déc. 2010, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Nikon D500
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Nicool » 04 déc. 2017, 23:17

J'essayais de dire a Benito:
Benito a écrit :Moralité : Plus tu as mauvaise conscience, plus hautes et vénérables seront les instances auprès desquelles tu iras chercher l'absolution.... :lol:

:D
:D



Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4288
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Luko » 05 déc. 2017, 09:24

Nicool a écrit :La comparaison entre un hippocampe et une murène n'est pas très valide non plus ;)

Mais Luko tu m'as convaincu en citant une bonne source: avec toute l'autorité qui m'est conférée, je ta lave la conscience et te donne l'absolution pour photographier autant d'hippocampes blancs qu'il te plaira, j'ai dit!
J'aimerais bien te donner carte blanche pour plus d'especes, mais je n'arrive pas a acceder au lien que tu as inséré, je verrai depuis un ordi.

Autant je connais mal les hippos, autant j'ai observé et photographié souvent des poulpes: tu flashes un poulpe de nuit apres l'avoir eclairé avec une lumière rouge, tu verras des pupilles tres dilatees (presque des carrés) incomparables avec ce que tu verrais en ayant utilise une torche blanche (de petits traits). J'en parle parce que si leurd yeux sont sensibles a ce point, je ne peux pas imaginer qu'ils ne souffrent pas autant que moi lorsqu'ils se prennent la torche ou les flashs dans les yeux. Impact sur leur taux de survie? Je ne sais pas. Quelqu'un sait?

La où je veux en venir: est-il plus dangereux pour des murenes (consententes) de se faire caliner par Hugo ou pour des poulpes ou par les hippos de se faire éblouir par les photographes sous marins (+ tous les plongeurs de nuit avec une bonne grosse torche a LEDs)?
Dans l'ignorance de la réponse, je trouve ça un peu étrange que des photographes sous marins conspuent ce carresseur de murenes (consententes!!). C'est un peu voir midi a sa porte.
Maintenant, s'il y a des preuves que la pratique d'Hugo nuit au groupe de murenes suscité, je m'empresserai d'hurler avec les loups (de mer?) sur l'interessé!

Pas sur que ta comparaison entre un céphalopode et une murène soit beaucoup plus valide que celle entre deux poissons (en l'occurrence l'hippocampe et la murène), surtout que tu fais de l'anthropomorphisme pour tirer tes conclusions sur le céphalopode. :D
Il y a des gens qui tant qu'on n'a prouvé que la Vierge Marie n'a pas existé croiront toujours à un certain bouquin alors qu'ils sont convaincus que Mr.Chatouille ou Babar eux sont réellement fictifs, on se demande la différence mais ceux-là s'accrochent à une croyance, parce qu'elle est commune, parce qu'on l'a ressassé quelque part...
Il y a aussi ceux qui persistent à écrire des trucs inventés parce que ça va dans leur sens : comme par exemple ceux qui comparent le nombre d'attaques de requins à la fatalité par chute de noix de coco alors qu'on n'a jamais eu aucun chiffre sur cette soi-disante mortalité mais bon, ça fait bien, ça fait réel, et même si ce n'est pas fondé, ils s'accrochent à ce truc.

En fait l'effet Hugues Vitry, ça me rappelle aussi les histoires de voyageurs qui réenchantent le pays dans lequel ils ont voyagé.
Même si celui-ci est devenu un piège à touriste avec ses attractions promène couillon, il leur FAUT que celui-ci soit authentique, tout doit être exceptionnel, sinon ils ressentaient celà comme un échec personnel. (Jean-DIdier Urbain dans "L'Idiot du Voyage" raconte mieux que moi la psychologie du vacancier pour qui ses vacances doivent nécessairement être FORMIDABLES)

Je vois deux choses distinctes, pas plus :

- Qu'est-ce qu'amène le fait de tripoter des murènes? Quelle expérience de vie supplémentaire en tires-tu? Même photographiquement je trouve ça assez inintéressant.

- Concernant les comparisons douteuses : à part une discussion de bistrot, je ne suis pas sur que les éléments que tu amènes soient suffisants pour d'une part contredire la thèse d'un expert en hippocampes, d'autre part valider une comparaison sur les effets de la lumière sur les poissons.Il y a une chose que l'on sait, il y en a d'autres que tu avances.
Tu es parti au hasard dans une comparaison boiteuse qui t'échappe genre noix de coco vs. attaques de requins et maintenant tu nous fais une démonstration de la fameuse spécialité française du droitdanssesbottisme. allez détends-toi un peu... :wink:

Moi encore une fois je suis guidé par "Ignorance is not a virtue". Je ne me contente pas des opinions sur Facebook.

Tant qu'on y est une autre inexactitude qui relève également de légende urbaine:
mais en l'absence de nourrissage et tant qu'on agit pas contre la volonté de l'animal, le toucher ne me derange pas.

Qui si je ne trompe pas, tend à indiquer que le nourrissage "cémal" comme par exemple le feeding des requins.
Il se trouve que dans ce forum Thomas VIgneaud, qui fait également une thèse sur les requins avait expliqué que la plupart des méfaits du feeding tels qu'expliqués par certains ayatollahs étaient de l'ordre du fantasme et que finalement ça ne modifiait en rien -ou que de façon marginale- leur comportement.
Ensuite ça peut poser une question éthique entre assister ou non à un feeding pour voir des requins, ou espérer les rencontrer au hasard. Mais là c'est personnel comme jugement.
En revanche, le feeding peut être une occasion de voir des espèces qu'on ne peut quasiment pas rencontrer sauf coup de bol monumental, par contre je me demande encore ce qu'apporte le tripotage de murènes.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
Nicool
fidèle
fidèle
Messages : 599
Enregistré le : 09 déc. 2010, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Nikon D500
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Nicool » 05 déc. 2017, 23:01

Luko a écrit :
Nicool a écrit :La comparaison entre un hippocampe et une murène n'est pas très valide non plus ;)

Mais Luko tu m'as convaincu en citant une bonne source: avec toute l'autorité qui m'est conférée, je ta lave la conscience et te donne l'absolution pour photographier autant d'hippocampes blancs qu'il te plaira, j'ai dit!
J'aimerais bien te donner carte blanche pour plus d'especes, mais je n'arrive pas a acceder au lien que tu as inséré, je verrai depuis un ordi.

Autant je connais mal les hippos, autant j'ai observé et photographié souvent des poulpes: tu flashes un poulpe de nuit apres l'avoir eclairé avec une lumière rouge, tu verras des pupilles tres dilatees (presque des carrés) incomparables avec ce que tu verrais en ayant utilise une torche blanche (de petits traits). J'en parle parce que si leurd yeux sont sensibles a ce point, je ne peux pas imaginer qu'ils ne souffrent pas autant que moi lorsqu'ils se prennent la torche ou les flashs dans les yeux. Impact sur leur taux de survie? Je ne sais pas. Quelqu'un sait?

La où je veux en venir: est-il plus dangereux pour des murenes (consententes) de se faire caliner par Hugo ou pour des poulpes ou par les hippos de se faire éblouir par les photographes sous marins (+ tous les plongeurs de nuit avec une bonne grosse torche a LEDs)?
Dans l'ignorance de la réponse, je trouve ça un peu étrange que des photographes sous marins conspuent ce carresseur de murenes (consententes!!). C'est un peu voir midi a sa porte.
Maintenant, s'il y a des preuves que la pratique d'Hugo nuit au groupe de murenes suscité, je m'empresserai d'hurler avec les loups (de mer?) sur l'interessé!

Pas sur que ta comparaison entre un céphalopode et une murène soit beaucoup plus valide que celle entre deux poissons (en l'occurrence l'hippocampe et la murène), surtout que tu fais de l'anthropomorphisme pour tirer tes conclusions sur le céphalopode. :D
Il y a des gens qui tant qu'on n'a prouvé que la Vierge Marie n'a pas existé croiront toujours à un certain bouquin alors qu'ils sont convaincus que Mr.Chatouille ou Babar eux sont réellement fictifs, on se demande la différence mais ceux-là s'accrochent à une croyance, parce qu'elle est commune, parce qu'on l'a ressassé quelque part...
Il y a aussi ceux qui persistent à écrire des trucs inventés parce que ça va dans leur sens : comme par exemple ceux qui comparent le nombre d'attaques de requins à la fatalité par chute de noix de coco alors qu'on n'a jamais eu aucun chiffre sur cette soi-disante mortalité mais bon, ça fait bien, ça fait réel, et même si ce n'est pas fondé, ils s'accrochent à ce truc.

En fait l'effet Hugues Vitry, ça me rappelle aussi les histoires de voyageurs qui réenchantent le pays dans lequel ils ont voyagé.
Même si celui-ci est devenu un piège à touriste avec ses attractions promène couillon, il leur FAUT que celui-ci soit authentique, tout doit être exceptionnel, sinon ils ressentaient celà comme un échec personnel. (Jean-DIdier Urbain dans "L'Idiot du Voyage" raconte mieux que moi la psychologie du vacancier pour qui ses vacances doivent nécessairement être FORMIDABLES)

Je vois deux choses distinctes, pas plus :

- Qu'est-ce qu'amène le fait de tripoter des murènes? Quelle expérience de vie supplémentaire en tires-tu? Même photographiquement je trouve ça assez inintéressant.

- Concernant les comparisons douteuses : à part une discussion de bistrot, je ne suis pas sur que les éléments que tu amènes soient suffisants pour d'une part contredire la thèse d'un expert en hippocampes, d'autre part valider une comparaison sur les effets de la lumière sur les poissons.Il y a une chose que l'on sait, il y en a d'autres que tu avances.
Tu es parti au hasard dans une comparaison boiteuse qui t'échappe genre noix de coco vs. attaques de requins et maintenant tu nous fais une démonstration de la fameuse spécialité française du droitdanssesbottisme. allez détends-toi un peu... :wink:

Moi encore une fois je suis guidé par "Ignorance is not a virtue". Je ne me contente pas des opinions sur Facebook.

Tant qu'on y est une autre inexactitude qui relève également de légende urbaine:
mais en l'absence de nourrissage et tant qu'on agit pas contre la volonté de l'animal, le toucher ne me derange pas.

Qui si je ne trompe pas, tend à indiquer que le nourrissage "cémal" comme par exemple le feeding des requins.
Il se trouve que dans ce forum Thomas VIgneaud, qui fait également une thèse sur les requins avait expliqué que la plupart des méfaits du feeding tels qu'expliqués par certains ayatollahs étaient de l'ordre du fantasme et que finalement ça ne modifiait en rien -ou que de façon marginale- leur comportement.
Ensuite ça peut poser une question éthique entre assister ou non à un feeding pour voir des requins, ou espérer les rencontrer au hasard. Mais là c'est personnel comme jugement.
En revanche, le feeding peut être une occasion de voir des espèces qu'on ne peut quasiment pas rencontrer sauf coup de bol monumental, par contre je me demande encore ce qu'apporte le tripotage de murènes.

Forcément je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu dis, mais vu tes arguments (je n'ai pas cité de source scientifique donc autant me taire) et aggressivité générale de ton message, je prefere arrêter de discuter et te laisser satisfait dans tes convictions :)

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4288
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Luko » 06 déc. 2017, 08:46

Nicool a écrit :Forcément je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu dis, mais vu tes arguments (je n'ai pas cité de source scientifique donc autant me taire) et aggressivité générale de ton message, je prefere arrêter de discuter et te laisser satisfait dans tes convictions :)

Mais oui... :roll:
Cite moi les passages agressifs stp?
Dire que les poissons se ressemblent plus entre eux qu'un céphalopode à un être humain?
Rappeler que Facebook contient une masse d'informations bidon qui circulent?
T'informer d'un des éléments d'un bouquin de sociologie du tourisme dont le titre est 'L'Idiot du voyage" (quel agresseur ce Jean-Didier Urbaiin! :D )
Te citer un autre scientifique démystifiant les légendes du nourrissage.
C'est trop d'informations?

Si tu n'avais pas compris, je n'ai pas de convictions, je n'ai aucune religion et je suis pas sectaire, en revanche je déteste la propagande : je me sers de faits et d'information.
Mais tu as raison sur un point il vaut mieux arrêter a conversation, car le flux d'info n'est que dans un seul sens : je donne des infos, tu donnes tes opinions.
En fait tu n'aimes pas trop que tes opinions soient contrariées par des informations.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

PIETRO
Nouveau
Nouveau
Messages : 35
Enregistré le : 24 févr. 2016, 17:43
Marque et modèle d'appareil : NIKON D700
Localisation : MOSELLE

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar PIETRO » 06 déc. 2017, 09:02

Hello,

Hugues Vitry c'est un personnage avec ses défauts et ses qualités, à coté de son show avec les murènes François Saranno, René Heuzey viennent tous les ans faire un reportage
sur les cachalots depuis fort longtemps, malgré le coté voyeurisme ces deux murènes sont toujours là a priori en bonne santé, son baliste titan qui le suis partout moyennant crevettes aussi.
On sait que c'est pas bien mais c'est grand défenseur de la vie marine à Maurice et c'est un grand bonhomme.

Voilà ma pensée du matin, bonne semaine à tous

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4288
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Luko » 29 janv. 2019, 11:20

Je mets à jour cette discussion avec le dernier papier "Behavioural and pathomorphological impacts of flash photography on benthic fishes" consultable ici, sur la base d'une étude réalisée sur une variété de poissons parmi les plus photographiés dont des GPF et des froggies.

Les conclusions sont claires, elles rejoignent celles de la première étude :

We conclude that the effects of photographic flash alone are minor and do not have a stronger impact than those caused by human presence or photography without flash. However, manipulating animals during photography elicits very strong evasive responses and should therefore be avoided. While feeding efficiency was not negatively impacted in this study, repeated diver manipulation in highly popular dive sites could still have the potential to lead to chronic stress, increased energy requirements, and reduced fitness in photographed animals.


On flashouille comme on veut, la relation entre dommage oculaire et flash n'existe pas, mais on ne touche pas !!!
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO


Avatar du membre
Penti
fan
fan
Messages : 1802
Enregistré le : 04 nov. 2008, 11:09
Localisation : Réunion

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Penti » 05 févr. 2019, 07:48

Yep pour ce qui est de la "calinothérapie" des murènes de M. Hugues Vitry, son histoire de "confiance établie, de relation privilégiée, etc" est peut être vrai en en partie, n'empêche qu'il y a bien eu par le passé du moins nourrissage d'une partie de la faune.

Je me souviens de mon premier voyage à Maurice en 2007, je photographiais à l'époque en compact (Canon A710is, ça nous rajeunit pas) et gardait ma lentille humide (un grand angle Olympus racheté, si je me souviens bien, à Luko à l'époque) dans un sac plastique dans la poche de ma stab. Lors des premières plongées je me suis demandé pourquoi les poissons venaient vers moi chaque fois que je sortais mon grand angle... j'ai compris un ou 2 jours plus tard quand j'ai croisé une palanquée de Blue Water Diving Center et vu le moniteur se poser sur le sable puis sortir un sac plastique contenant des miettes de pain qu'il distribuait à la ronde pour attirer les poissons.

Je rappelle que ça remonte à 2007, je n'affirme pas que ça a lieu encore aujourd'hui, c'est clairement une pratique appartenant au passé et j'espère que nos amis mauriciens ne la pratiquent plus aujourd'hui. mais le nourrissage des poissons était chose commune à une certaine époque.
Modifié en dernier par Penti le 05 févr. 2019, 07:52, modifié 1 fois.
Cédric ou Penti, comme vous préférez.

Flickr : https://www.flickr.com/photos/47982561@N07/


Avatar du membre
Penti
fan
fan
Messages : 1802
Enregistré le : 04 nov. 2008, 11:09
Localisation : Réunion

Re: Ile Maurice, chez Hugues VITRY

Message non lupar Penti » 05 févr. 2019, 07:50

Chouette CR sinon, j'aime particulièrement ta murène ruban en mutation de couleur et ton poisson feuille de face
Cédric ou Penti, comme vous préférez.

Flickr : https://www.flickr.com/photos/47982561@N07/



Retourner vers « Compte-rendu de plongée, de voyage »