A Landenouse, le soleil sous la terre

Dans ce sujet, vous pouvez écrire sur un compte-rendu de votre dernière plongée ou voyage plongée...
Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 91
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Sebby » 21 avr. 2019, 18:14

Retour d'une belle journée dans le Lot, avec double plongée dans la cavité de Landenouse

Les infos pratiques et le plan ici:
http://www.plongeesout.com/sites/roussilon-pyrenees/lot/landenouse.htm

Pressés de plonger cette cave qui a été fermée pendant un an (le temps qu'elle passe du domaine privé vers la propriété du département du Lot) nous partons de Toulouse le vendredi soir pour passer une nuit d’hôtel au plus près et assurer la place de parking au petit matin.

Après quelques agapes à Cajarc, nous allons faire un tour nocturne (c'est la pleine Lune) sur le spot. Préparation mentale qui a tourné à la séance photo improvisée.
La résurgence sort dessous, le pourtour a été maçonné et l'échelle est indispensable pour mise à l'eau en période de sécheresse comme actuellement

1: repérages en bord de trou
Image

2: la pleine Lune est de la partie
Image

3: la mise à l'eau promet de prendre du temps vu tout le matos à descendre...(puis remonter)
Image

Après une courte nuit, nous partons très tôt de l’hôtel pour occuper la place de parking optimale et y prendre le petit déjeuner. C'est une des plus belles caves de la région, français, allemands, hollandais, on vient de loin pour y aller et sa fermeture pendant un an a renforcé la fréquentation. Depuis sa réouverture il y a 3 semaines, nombreux sont ceux qui n'ont pas pu se garer faute d'arriver assez tôt.

La mise à l'eau du matériel nous prendra une petite heure, le temps d'installer cordes et faire une tyrolienne pour descendre un total de 7 blocs de bailout, ainsi que tout le matos photo.

Après les checks de rigueur d'avant toute plongée souterraine, nous nous enfonçons dans la grotte qui passe directement du maçonnage humain à des énormes rochers brut. Le contraste est saisissant.

4: le plafond est constellé de traces d'érosion chimique toujours plus fascinantes les unes que les autres
Image

5: la roche varie très régulièrement d'aspect. Ici une section plutôt sombre

Image

6: malgré tous les préparatifs, le système de flash déporté n'est toujours pas au top. Le diagnostic de fin de weekend portera cette fois la faute au vieux YS90 qui commence à déclencher de façon aléatoire
Image

7: en de nombreux endroits, la section de la cavité est particulièrement large. Les volumes sont très agréables

Image

8: retour de la première plongée, on profite de la première section qui est une magnifique faille verticale de 10m de haut. Elle s'étend horizontalement sur plusieurs dizaines de mètres
Image

9: la 2eme plongée nous emmènera bien plus loin en engagement, à 500m de l'entrée. Le maximum planifié en bailout. Etant donné la distance et l'exposition à une panne, nous avions convenu de revenir dans la zone du premier puits, à 300m, avant de commencer à sortir le matos photo. Les premiers essais du matin, amplement débriéfés au picnic, nous permettent de rapidement mettre en place le système d'éclairage continu et de prendre la photo prévue:

Image

10: Retour de la 2eme plongée, où l'on s'attarde à nouveau dans la section d'entrée toujours aussi belle

Image

Voici pour les premières photo du dépilage de fin de journée
D'autres à venir...

Bonnes plongées
Seb
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

Avatar du membre
DocTroll
fidèle
fidèle
Messages : 627
Enregistré le : 12 avr. 2016, 07:18
Marque et modèle d'appareil : Sony DSC RX100-II
Localisation : La Réunion
Contact :

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar DocTroll » 23 avr. 2019, 08:55

Merci pour ces images inhabituelles et qui font écho à celles que nous ramènent les voyageurs des cenotes :wink:

J'aime bien les éclairages et les rendus de couleurs. Mes préférées : la 2, 4 et 5, et la 7 !
:top1: :chapeau bas:
DocTroll ou Simon
Coconut photodiver

"Un bon caniche abricot est un caniche abricot sec !"

La Page Facebook : https://www.facebook.com/DocTroll974/
La Galerie Flickr : https://www.flickr.com/photos/141364395@N06


Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 91
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Sebby » 23 avr. 2019, 12:13

DocTroll a écrit :Merci pour ces images inhabituelles et qui font écho à celles que nous ramènent les voyageurs des cenotes :wink:

J'aime bien les éclairages et les rendus de couleurs. Mes préférées : la 2, 4 et 5, et la 7 !
:top1: :chapeau bas:


Merci!
Effectivement c'est comme les Cénotes. Juste en moins chaud et moins clair (mais aussi moins loin et moins cher)
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

Avatar du membre
Gembou
animateur (portail)
animateur (portail)
Messages : 5109
Enregistré le : 08 oct. 2008, 19:31
Marque et modèle d'appareil : Nikon D 7200 et D7100
Localisation : Pontoise

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Gembou » 24 avr. 2019, 19:56

Encore une série sympa.
L'intelligence artificielle n'a aucune chance en face de la stupidité naturelle
Jean
_________________

Avatar du membre
Thierry
administrateur
administrateur
Messages : 17404
Enregistré le : 08 sept. 2007, 18:00
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7000
Localisation : Alsace (dans le Sud)
Contact :

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Thierry » 24 avr. 2019, 20:02

Super de belles images méritées ... ;)
Thierry
http://thierry-rolland.fr

leopold anasthase
fan
fan
Messages : 1008
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar leopold anasthase » 25 avr. 2019, 13:36

Bonjour,

Les photos subaquatiques ne sont qu'une petite partie des photos. Et parmi elles, les photos en plongée souterraine ne sont qu'une toute petite partie. Merci de nous les faire partager.

Difficile de choisir, mais si je n'en gardais qu'une, ça serait la 9.
Non mais à l'eau quoi

Avatar du membre
arxsp1
membre
membre
Messages : 124
Enregistré le : 11 avr. 2013, 13:30
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X mark ii
Localisation : vierzon

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar arxsp1 » 25 avr. 2019, 17:39

Merci...moi qui n'avait vu que l'exterieur.
Je suis heureux de pouvoir le découvrir a travers tes photos sympas

Sylvain

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 91
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Sebby » 27 avr. 2019, 13:55

Merci pour vos commentaires encourageants!
Je vais essayer de sortir une 2eme série de cette journée
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 91
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Sebby » 27 avr. 2019, 14:41

Bon ça y est j'ai réussi à traiter la 2eme série.

12: début de la première plongée. la zone de l'entrée est en visibilité moyenne

Image


13: les bulles au plafond me font toujours rêver. ça a un petit côté "miroir mon beau miroir, dis moi qui est le plus argileux"

Image

14: certaines sections de la cavité ont des parois quasi entièrement noires. les flashs sont à la peine pour arriver à renvoyer un peu de lumière vers le capteur

Image

15: Le puits, session photo du matin en cadrage plus serré. Avec la première section c'est certainement un des plus beaux endroits de Landenouse

Image

16: progression sous plafonds très variants, en couleur comme en matière

Image

17:la première section de la galerie reste la plus claire et on le ressent tout de suite: les flashs ont l'air de marcher à nouveau

Image

18: retour vers la sortie pour la première plongée, passage au travers d'énormes roches brutes avant d'arriver dans la construction humaine maçonnée. Retour à la civilisation

Image

19: en route pour la 2eme plongée. Le Fil d'Ariane reste notre guide pour toutes les plongées

Image

20: certaines parties de la grotte sont complètement psychédéliques :clou:

Image

21: d'autres parties semblent complètement déchiquetées plutôt que polies

Image

22: retour de la 2eme plongée en passant à nouveau par la partie haute de la section d'entrée. La plus claire, creusée complètement verticale ou presque

Image

23: une partie de la section verticale semble avoir été creusée par l'homme

Image

24: les dentelles multi millénaires nous laissent pour cette dernière plongée

Image

Merci pour votre attention
Prochaine session à Landenouse dans 2 semaines si tout va bien. Cette fois en scoot, ça sera moins fatigant et on ira directement sur les plus beaux endroits.
:love1:
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

leopold anasthase
fan
fan
Messages : 1008
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar leopold anasthase » 27 avr. 2019, 16:13

Jolie série. Ma préférée, la 16 avec le plongeur de face. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur la logistique plongée (visiblement recycleur rEvo et un bloc de bail-out) et la logistique photo ?
Non mais à l'eau quoi

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 91
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Sebby » 27 avr. 2019, 18:44

leopold anasthase a écrit :Jolie série. Ma préférée, la 16 avec le plongeur de face. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur la logistique plongée (visiblement recycleur rEvo et un bloc de bail-out) et la logistique photo ?


Merci!

Logistique plongée:
Pour CHAQUE plongeur:
-1 recycleur circuit-fermé (Révo en l'occurence en effet)
-4500L de gaz de bailout, répartis dans au moins 2 blocs (pour rentrer de 450m de l'entrée, planifié selon le profil spécifique de cette galerie et notre objectif de plongée): 2 x 6L 300bar + 1 x 6.8L 300bar pour moi, 2x12L 270bar pour Lucas
-1 bloc de nitrox 50% ou plus, posé à l'entrée pour gérer un peu de paliers qui viendraient d'un retour complet en circuit ouvert
-1 combi étanche
-bricoles de sout' habituelles: 2 outils coupant, 3 lampes, 2 dévidoirs, flèches, cookies, ardoise, ...

Logistique photo:
-appareil avec tokina 10-17mm (toujours à 10mm) et deux flashs
-2 flashs déportés fixés ensemble sur un bras. Un des flashs déclenche avec une cellule spéciale, l'autre est asservi en fibre optique sur ce dernier
-1 lampe 120° d'angle, très puissante, montée sur un mini-trépied pour servir de backlight (photos 8 et 9 en particulier, et 16 dans une moindre mesure car mal positionnée)

Et bien sur la planification plongée assez conséquente, ainsi que la planification photo, importante également: briefings et débriefings sur terre pour améliorer les positionnements modèle et éclairage en général; briefing spécifiques pour certains plans photos complexes (la photo 9 par exemple) qui nécessitent une dépose de lampe et un positionnement précis modèle+photographe par rapport à la backlight et au puits plus généralement

Bref, une voiture chargée ras-la-gueule, beaucoup de manutention, une bonne dose de planification et une coordination d'équipe renforcée au fil des plongées :tgv:
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

leopold anasthase
fan
fan
Messages : 1008
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar leopold anasthase » 28 avr. 2019, 13:25

Sebby a écrit :-4500L de gaz de bailout, répartis dans au moins 2 blocs (pour rentrer de 450m de l'entrée, planifié selon le profil spécifique de cette galerie et notre objectif de plongée)

Punaise, en plus du recycleur, on emporte son armoire normande...
Sebby a écrit :-appareil avec tokina 10-17mm (toujours à 10mm) et deux flashs
-2 flashs déportés fixés ensemble sur un bras. Un des flashs déclenche avec une cellule spéciale, l'autre est asservi en fibre optique sur ce dernier
-1 lampe 120° d'angle, très puissante, montée sur un mini-trépied pour servir de backlight

Et une deuxième armoire pour la photo ! J'imagine que lors de cette sortie, la photo a du occuper une bonne partie du temps. Je comprends mieux pourquoi la photo souterraine ne représente qu'une toute petite partie de la photo subaquatique...
Non mais à l'eau quoi

Avatar du membre
Penti
fan
fan
Messages : 1812
Enregistré le : 04 nov. 2008, 11:09
Localisation : Réunion

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Penti » 28 avr. 2019, 15:17

intéressant, belle ambiance !!! pas ma cup of tea mais à voir peinard dans mon fauteuil c'est chouette
Cédric ou Penti, comme vous préférez.

Flickr : https://www.flickr.com/photos/47982561@N07/


Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 91
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Sebby » 28 avr. 2019, 16:03

leopold anasthase a écrit :Punaise, en plus du recycleur, on emporte son armoire normande...


En effet, la voiture était assez basse à l'arrière...et encore on avait pas de scoots

En fait tout dépend de la distance que tu as à faire en bailout et à quelle profondeur.
Avec juste 2x6L 300b on peut déjà faire pas mal de plongées (300m d'entrée en gros, avec prof moyenne 20m) et ça reste transportable.
Quand on part sur plus loin, il faut plus de gaz pour rentrer en cas de gros pépin (perte totale recycleur). Donc plus de blocs


leopold anasthase a écrit :Et une deuxième armoire pour la photo ! J'imagine que lors de cette sortie, la photo a du occuper une bonne partie du temps. Je comprends mieux pourquoi la photo souterraine ne représente qu'une toute petite partie de la photo subaquatique...


En plus du matos habituel il y a les flashs déportés et la backlight mais ça reste assez raisonnable au final.
Ce qui fait le plus de bazar c'est avant tout le scaphandre. ça peut effectivement dissuader d'emmener de quoi faire des photos (sans compter que c'est du grand angle assez ingrat en résultats)

Au niveau temps photo, pas tant que ça en proportion. je dirais 30% du temps total de plongée et moins de 5% du temps de plongée avec pose du modèle. Maintenant on est calés, j'ai l'appareil quand il faut et mon équipier fait sa plongée normale devant moi en tenant les flashs. Je suis et je déclenche de temps en temps quand ça me parait intéressant. Et pour les plans photos dédiés (genre le puits) on y a passé 10min environ mais c'était le plus complexe
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

leopold anasthase
fan
fan
Messages : 1008
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar leopold anasthase » 28 avr. 2019, 17:14

Sebby a écrit :Au niveau temps photo, pas tant que ça en proportion. je dirais 30% du temps total de plongée et moins de 5% du temps de plongée avec pose du modèle. Maintenant on est calés, j'ai l'appareil quand il faut et mon équipier fait sa plongée normale devant moi en tenant les flashs. Je suis et je déclenche de temps en temps quand ça me parait intéressant. Et pour les plans photos dédiés (genre le puits) on y a passé 10min environ mais c'était le plus complexe

Ouais, facile en quelque sorte ;-) Bon, la plongée sout fait partie de ma liste des “to do”, juste pour voir. Mais vu de loin, ça a l'air quand même assez complexe. Plus un certain nombre de choses à maîtriser qui peuvent vite faire tourner mal une plongée simple, comme le palmage, la stabilisation... Et ça manque quand même de bestioles.

Par contre, ce que je trouve génial, c'est le côté « j'y suis allé et j'ai vu, et nous ne sommes pas nombreux dans ce cas ». C'est déjà le cas en plongée, mais en plongée sout, c'est assez magique.
Non mais à l'eau quoi

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 91
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: A Landenouse, le soleil sous la terre

Message non lupar Sebby » 28 avr. 2019, 21:31

leopold anasthase a écrit :Ouais, facile en quelque sorte ;-) Bon, la plongée sout fait partie de ma liste des “to do”, juste pour voir. Mais vu de loin, ça a l'air quand même assez complexe. Plus un certain nombre de choses à maîtriser qui peuvent vite faire tourner mal une plongée simple, comme le palmage, la stabilisation... Et ça manque quand même de bestioles.


C'est clair qu'il n'y a pas ou peu de bestioles (joli brochet sur une autre plongée, à St Georges). Mais l'ambiance souterraine est vraiment unique. Les formations géologiques sont superbes. On a vraiment l'impression d'être dans un autre monde.

leopold anasthase a écrit :Par contre, ce que je trouve génial, c'est le côté « j'y suis allé et j'ai vu, et nous ne sommes pas nombreux dans ce cas ». C'est déjà le cas en plongée, mais en plongée sout, c'est assez magique.


Oui il y a clairement un attrait "exploration" plus fort que dans de la plongée mer classique. Je l'ai ressenti en particulier quand j'ai fait la salle Lavaur à St Georges (voir CR qui va avec).
On passe du temps à la planification, à la logistique et au briefing, mais c'est compensé très largement par l'intérêt et l'intensité des plongées... :)
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309


Retourner vers « Compte-rendu de plongée, de voyage »