Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Ce sujet concerne l'éclairage artificiel en photosub
Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 53
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar Sebby » 16 mai 2018, 17:17

Bonjour
J'ai une question pour faire un plan photo spéléo.
Dans l'idée d'éclairer plusieurs parties d'une grande cavité, et n'ayant pas assez d'éclairages (pas assez de flashs + déclencheurs à distance + plongeurs porteurs) j'aimerais tenter une pose longue sur trépied et déclencher des flashs à plusieurs reprises à différents endroits de la cavité (façon photos de Sébastien Lissargue qui a fait un bout du Ressel avec une lampe http://www.photo-sub.com/fr/node/16).

Vous feriez comment pour déclencher manuellement un flash S&S YS110? (pour le 2eme je peux l'asservir par fibre au premier en les montant sur un même support)

Merci pour vos suggestions
Seb
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

Avatar du membre
FishEye
fan
fan
Messages : 1156
Enregistré le : 19 sept. 2010, 18:35
Marque et modèle d'appareil : Nikon D800
Localisation : Jura

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar FishEye » 16 mai 2018, 17:57

Bonjour Sébastien,
Ça semble assez compliqué de se lancer avec un/deux flash qui déclenchent plusieurs fois, en dehors de l'aspect pratique, du temps,
j'ai l'impression que ça va être entres autres un peu aléatoire dans l'exposition.

Si tu as la possibilité d'emmener un pied comme tu le souhaites, pourquoi pas essayer avec une lampe relativement large/puissante ?
Au premier abord, ça semble plus simple pour savoir où tu en es de l'éclairage, pour être assez uniforme.
Suivant le temps de pose et ta vitesse de déplacement, tu as aussi le risque de faire un "ghost".

Sinon, une autre solution est d'investir dans d'autres flashs déportés, le SB-105 est très abordable par rapport aux flashs plus modernes
pour commencer à constituer un petit stock, et sa cellule intégrée est plutôt sensible. Les anciens Sea&Sea type YS-50 sont aussi assez utilisés en sout je crois.
Fixé à un petit gorillapod avec la possibilité de l'équiper par la suite d'une cellule déportée comme celle-ci pour l'orienter à l'opposé de l'objectif, ça laisse encore plus de possibilités :
https://www.uwcamerastore.com/triggerfi ... nit-sensor
Je crois qu'il y a quelques sujets sur les cellules dans cette section flashs :)

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 53
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar Sebby » 16 mai 2018, 22:12

Merci pour tes conseils.

Effectivement le test avec une grosse lampe est prévu également.
Je ne connaissais pas le SB105. Je vais regarder de plus près.
Du coup j'en déduis qu'il se déclenche par son cable nikonos mais aussi par une cellule de détection du côté du flash?
c'est quoi la distance de déclenchement possible/fiable en ligne de vue?

J'ai déjà jeté un oeil aux posts sur les systèmes de déclenchement par cellule déportée, mais du coup à 100€ le flash + 100€/150€ la cellule ça monte assez vite s'il y en a plusieurs... (et je ne suis pas motivé pour me faire moi-même un déclencheur). Ceci dit on doit pouvoir relier plusieurs flashs entre eux avec un seul du groupe qui a une cellule déportée

Bonne soirée
Sébastien
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

Avatar du membre
FishEye
fan
fan
Messages : 1156
Enregistré le : 19 sept. 2010, 18:35
Marque et modèle d'appareil : Nikon D800
Localisation : Jura

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar FishEye » 16 mai 2018, 23:52

Pas de problème :)
Sebby a écrit :Du coup j'en déduis qu'il se déclenche par son cable nikonos mais aussi par une cellule de détection du côté du flash?
c'est quoi la distance de déclenchement possible/fiable en ligne de vue?

Tu peux effectivement le relier au caisson via le câble nikonos, et le déclenchement à distance en esclave (en changeant de mode ->slave) se fait par la cette cellule intégrée sur la façade :
images.jpg
images.jpg (12.35 Kio) Vu 530 fois

Ça permet une bonne première approche avec un bon fonctionnement particulièrement dans ces milieux sombres
mais les contraintes en terme de distance de détection et d'orientation du flash se feront sentir au fur et à mesure, notamment pour faire du "backlighting" comme ceci :
http://cavingnews.com/20150515-cave-dwe ... f-eyesight

Sebby a écrit :J'ai déjà jeté un oeil aux posts sur les systèmes de déclenchement par cellule déportée, mais du coup à 100€ le flash + 100€/150€ la cellule ça monte assez vite s'il y en a plusieurs... (et je ne suis pas motivé pour me faire moi-même un déclencheur). Ceci dit on doit pouvoir relier plusieurs flashs entre eux avec un seul du groupe qui a une cellule déportée
Bonne soirée
Sébastien

Dans ces configs comme la photo du lien, la cellule est primordiale pour au moins un flash, ensuite en s'arrangeant pour qu'un autre flash
soit plus ou moins orienté de sorte qu'il capte le premier déclenchement, il y a déjà moyen de bien arroser de lumière !
En général pour n'importe quel modèle, un seul flash réglé sur full commence déjà à bien éclairer quand il est dans le champ de l'image,
ça peut être à mon avis un bon début pour s'amuser :)
A toi aussi !

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 53
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar Sebby » 17 mai 2018, 14:21

Salut
Très bien. Merci pour les précisions.
Je vais méditer tout ça et faire les croquis de mes plans photos sur le topo de la galerie. A mon avis je dois pouvoir m'en sortir avec 2 flashs asservis avec cellule, qui eux-même déclenchent éventuellement un flash en plus.

Sur ton lien, c'est une photo avec chaque plongeur qui tient un flash à la main
Pour la fixation sur le dos d'un plongeur tu recommandes quoi pour attacher? Ce sera sur une barre de recycleur Revo donc le point de fixation est trouvé. Par contre pour bloquer/ajuster l'orientation du flash je ne sais pas trop

Sébastien
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

Avatar du membre
FishEye
fan
fan
Messages : 1156
Enregistré le : 19 sept. 2010, 18:35
Marque et modèle d'appareil : Nikon D800
Localisation : Jura

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar FishEye » 19 mai 2018, 09:27

Sebby a écrit :Pour la fixation sur le dos d'un plongeur tu recommandes quoi pour attacher? Ce sera sur une barre de recycleur Revo donc le point de fixation est trouvé. Par contre pour bloquer/ajuster l'orientation du flash je ne sais pas trop


Je ne connais pas du tout la config rEvo ni le diamètre de cette barre, mais en allant fouiller du côté des clamps vidéos comme celui-ci,
il y a sûrement de quoi faire un truc pratique et sécu !
https://www.amazon.fr/CAMVATE-Angle-dro ... lamp+video

Sinon je crois qu'en général il y a 2 trous dans l'alu juste au dessus du canister ? Ça peut éventuellement être plus pratique avec des rotules classiques et un clamp

Avatar du membre
lo
membre
membre
Messages : 198
Enregistré le : 16 août 2009, 00:35
Marque et modèle d'appareil : en pleine réflexion
Localisation : St Barth
Contact :

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar lo » 22 mai 2018, 00:36

salut Sébastien,

si c'est pour un one shot : trouver des solutions pour déclencher des flashs que tu possèdes déjà est pertinent.

Si tu prévois de faire des photos sout'-soum' + ou - régulièrement : laisse tomber les flashs. Pars direct sur des phares en faisant ainsi des économies.
Tu arriveras vite à la conclusion que les phares offrent : souplesse d'utilisation, visualisation ultra proche du résultat final avant de déclencher, gain de temps dans la mise en oeuvre, là ou chaque minute compte, sur la déco notamment.
les offres (LED) chez les différents fabricants a radicalement changé la donne sur ce type précis de photos.

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 53
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar Sebby » 24 mai 2018, 09:36

FishEye a écrit :
Je ne connais pas du tout la config rEvo ni le diamètre de cette barre, mais en allant fouiller du côté des clamps vidéos comme celui-ci,
il y a sûrement de quoi faire un truc pratique et sécu !
https://www.amazon.fr/CAMVATE-Angle-dro ... lamp+video

Sinon je crois qu'en général il y a 2 trous dans l'alu juste au dessus du canister ? Ça peut éventuellement être plus pratique avec des rotules classiques et un clamp


Effectivement un clamp barre revo-fixation flash de ce type devrait le faire. Au dessus du canister supérieur il y a une grille alu mais j'ai une poche à lest dessus qui me sert à lester + ranger des cables qui dépassent

lo a écrit :salut Sébastien,

si c'est pour un one shot : trouver des solutions pour déclencher des flashs que tu possèdes déjà est pertinent.

Si tu prévois de faire des photos sout'-soum' + ou - régulièrement : laisse tomber les flashs. Pars direct sur des phares en faisant ainsi des économies.
Tu arriveras vite à la conclusion que les phares offrent : souplesse d'utilisation, visualisation ultra proche du résultat final avant de déclencher, gain de temps dans la mise en oeuvre, là ou chaque minute compte, sur la déco notamment.
les offres (LED) chez les différents fabricants a radicalement changé la donne sur ce type précis de photos.


J'ai déjà 2 flashs YS110 sur mon appareil. J'ai moyen d'emprunter 2 ou 3 autres flashs qui ne déclenchent que par fibre/cellule (pas de prise cablée).
Donc a priori on devrait s'orienter vers une solution avec une cellule de déclenchement.

Pour le timing, hormis un plan photo (sur les 10 prévus en 2 plongées), j'ai prévu l'ensemble du shooting essentiellement à 20m ou moins, donc côté déco c'est no limit.

Tu penses à quoi en termes de phares?
La dernière fois que j'ai utilisé un phare c'était à cause d'une mauvaise config synchro flash de mon TG4 (déclenchement flash non synchronisé par rapport à l'obturateur). La montée en iso est scandaleuse pour compenser (à F8 ou plus je suis monté à 800 ISO, ce qui passait mal pour le TG4).

Pour faire une photo sout' sur trépied un phare me parait OK, par contre moins adaptatif quand tu fais des photos en mouvement dans une galerie. Avec en plus l'inconvénient d'éblouir tout le monde derrière pour les éclairages "dos de plongeur" (au moins le flash c'est quelques éclairs de temps en temps seulement)
C'est un cas différent de celui mentionné initialement, mais ça fait partie aussi des photos que doit pouvoir faire mon système d'éclairage


Bonne journée
Sébastien
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

Avatar du membre
lo
membre
membre
Messages : 198
Enregistré le : 16 août 2009, 00:35
Marque et modèle d'appareil : en pleine réflexion
Localisation : St Barth
Contact :

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar lo » 24 mai 2018, 16:05

le gain de temps sur la déco n'est qu'un aspect parmi beaucoup d'autres, tant mieux si la photo prévue se passe à 20m.
je n'essaye pas de te convaincre hein, je te dis juste que j'ai commencé avec des flashs, dont j'ai vite vu les limites,
et les avantages des phares ensuite.
Je garde quand même 2 flashs sur le caisson, qui me servent déboucher/éclairer le 1er plan, ou éclairer un point précis avec la main placée "en snoot" sur 1 seul flash par exemple.
J'avais aussi emprunté des flashs gérés par les modèles plongeurs lors de mes 1eres séances, si j'avais attaqué direct avec des phares, j'aurais obtenu le meilleurs résultats, et je me serais épargné l'achat de cellules de déclenchement dont je n'ai plus besoin aujourd'hui.
J'utilise des phares Bigblue, qui sont à mon avis d'un excellent rapport qualité/prix.
Puissances réglables, faciles à positionner dans la grotte, résultat du schéma d'éclairage immédiatement visible.
ça ébloui, c'est certain. Des flashs aussi, surtout quand tu dois déclencher 10 fois avant de trouver le bon réglage et le bon positionnement. Je ne parle même pas des ratés au déclenchement, quand tout le monde est -enfin- parfaitement en place...
Au contraire de ce que tu penses, les phares sont beaucoup + adaptés aux photos en mouvement, photos à la volée : ne serait-ce que parce qu'ils te permettent de faire le point et d'accrocher l'AF beaucoup + facilement quand ton cadre est éclairé.
Après c'est certain, en sout', faut monter en iso, il n'y a pas de mystère. N'importe quel reflex actuel sort du 800-1000 iso sans problème,
les meilleurs du 2000-3000, voire encore plus dans certains cas extrêmes. Et dans ce cas, ça se récupère facilement avec les bons softs. Une version récente de Lightroom par exemple, ou d'autres softs + spécialisés.
Je ne connais pas le TG4.

Un ou 2 plongeur/modèle max, entre 3 et 5 phares :

1522.jpg
1522.jpg (357.41 Kio) Vu 391 fois
Données-EXIF afficher/masquer
Image prise le :
07 juin 2016, 12:29
Distance focale :
15 mm
Vitesse :
1/25 Sec
Ouverture :
f/4.5
Sensibilité ISO :
1600
Balance des blancs :
Automatique
Flash :
Flash non déclenché, mode forcé
Marque :
Canon
Modèle :
Canon EOS 6D
Mode exposition :
Manuel
Compensation exposition :
0 EV
Mode de mesure :
Evaluative


2346.jpg
2346.jpg (351.94 Kio) Vu 391 fois
Données-EXIF afficher/masquer
Image prise le :
15 avr. 2017, 14:00
Distance focale :
24 mm
Vitesse :
1/40 Sec
Ouverture :
f/5.6
Sensibilité ISO :
2500
Balance des blancs :
Automatique
Flash :
Flash non déclenché, mode forcé
Marque :
Canon
Modèle :
Canon EOS 6D
Mode exposition :
Manuel
Compensation exposition :
0 EV
Mode de mesure :
Evaluative


7864.jpg
7864.jpg (373.79 Kio) Vu 391 fois
Données-EXIF afficher/masquer
Image prise le :
20 juil. 2016, 12:41
Distance focale :
14 mm
Vitesse :
1/30 Sec
Ouverture :
f/5.6
Sensibilité ISO :
1600
Balance des blancs :
Automatique
Flash :
Flash non déclenché, mode forcé
Marque :
Canon
Modèle :
Canon EOS 6D
Mode exposition :
Manuel
Compensation exposition :
0 EV
Mode de mesure :
Evaluative

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 53
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar Sebby » 25 mai 2018, 15:17

lo a écrit :J'utilise des phares Bigblue, qui sont à mon avis d'un excellent rapport qualité/prix.
Puissances réglables, faciles à positionner dans la grotte, résultat du schéma d'éclairage immédiatement visible.
ça ébloui, c'est certain.

Des flashs aussi, surtout quand tu dois déclencher 10 fois avant de trouver le bon réglage et le bon positionnement. Je ne parle même pas des ratés au déclenchement, quand tout le monde est -enfin- parfaitement en place...


Oui je comprends bien l'intérêt d'une visualisation directe de l'éclairage grâce aux phares.
Du coup c'est quoi les caractéristiques à privilégier? Puissance, angle plutôt large et variateur?
A première vue je dirais que le variateur est un plus mais pas forcément indispensable (sauf pour la lampe où le modèle s'éclaire lui même donc distance proche qui risque de cramer la photo)
Dans les phares bigblue tu utilises quels modèles en particulier?

Côté phare il y a pas mal d'équipement prêtable également dans mes amis plongeurs mais comme les flashs, il y a aussi de tout dans les angles/puissances/variateurs...

lo a écrit :Au contraire de ce que tu penses, les phares sont beaucoup + adaptés aux photos en mouvement, photos à la volée : ne serait-ce que parce qu'ils te permettent de faire le point et d'accrocher l'AF beaucoup + facilement quand ton cadre est éclairé.

Effectivement sur tes photos, à 1/20e ça passe bien. Même en plus grand sur ton site, le flou de bougé des plongeurs reste invisible.

lo a écrit :Après c'est certain, en sout', faut monter en iso, il n'y a pas de mystère. N'importe quel reflex actuel sort du 800-1000 iso sans problème,
les meilleurs du 2000-3000, voire encore plus dans certains cas extrêmes. Et dans ce cas, ça se récupère facilement avec les bons softs. Une version récente de Lightroom par exemple, ou d'autres softs + spécialisés.
Je ne connais pas le TG4.


Mon boitier Nikon passe à 800ISO sans trop de soucis et au delà ça peut le faire aussi avec post traitement plus rééchantillonnage à la baisse. Tout dépend de ce que je fais de l'image finale. Entre une image sur écran en 1500x1000pix et un tirage A2 c'est pas pareil.

Le TG4 est un tout petit capteur qui a du mal à monter en ISO. ça reste prévu pour de la photo avec flash

lo a écrit :Un ou 2 plongeur/modèle max, entre 3 et 5 phares :

J'aime beaucoup l'ambiance de tes photos. Côté balance des blancs il y a une certaine constante à un rendu plutôt froid/bleuté (si je regarde la 4eme dimension sur ton site) qui me parait bien pour la sout'.

En regardant l'ensemble de tes photos de la galerie sout' de ton site, j'en déduis les habitudes de positionnement d'éclairage suivantes (dis moi si je me trompe):

-une ou plusieurs lampes posées au sol pour éclairer les fonds de galeries et parfois aussi des premiers plans en mode "backlight" (photo 24 de ton site par exemple https://www.laurentbenoit.com/portfolio/G00008wUhqPOIpww/I0000mQKoOs1VUUU)

-Pour chaque plongeur:
1. une lampe bout de bras devant pour s'éclairer lui-même s'il est face caméra
2. une 2eme lampe autre bras pour éclairer derrière/sur le côté une partie de la cavité
2bis. une 2eme lampe autre bras pour éclairer devant et faire un faisceau "exploration"

-flashs sur le caisson pour le premier plan (mais pas toujours d'ailleurs)

Au passage très belle galerie de photo de voile (j'aime bien aussi les autres mais celle-ci m'a particulièrement marqué). C'est les "petits" bateaux qui font escale à St Bart?

Sébastien
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309

Avatar du membre
lo
membre
membre
Messages : 198
Enregistré le : 16 août 2009, 00:35
Marque et modèle d'appareil : en pleine réflexion
Localisation : St Barth
Contact :

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar lo » 25 mai 2018, 16:12

dans le désordre :

c'est une Lapalissade mais la puissance et le nombre de phares nécessaires dépendent un peu de la taille de la grotte à éclairer, de sa configuration.
Chez Bigblue, à partir des modèles 6000 lumens, tu as déjà de quoi faire.
Ce sont les modèles "video light" (VL), angle de 120°.
Si tu peux acheter ou te faire prêter des 9000, ou même la petite (en taille) 15000, c'est encore mieux.
La variation de puissance est utile quand tu n'as pas de choix dans le placement : collé à une paroi par exemple, tu ne veux pas envoyer toute la sauce sous peine de te prendre un gros cramé irrécupérable.
Je serais incapable de te donner les schémas d'éclairage des 3 photos au dessus parce que je ne m'en souviens plus,
mais il doit y avoir : une 15000, une 9000, et 2 ou 3 3000lms.
Quand ils s'éclairent, la plupart du temps, les plongeurs le font avec leur primaire, qu'ils ont avec eux de toute façon en sout', elle ne rentrent donc pas en compte.

De façon générale, la clef c'est le placement des phares. Dans les salles immenses, même avec un seul plongeur, et sans sortir un son et lumière à la jean-Michel Jarre, tu arrives toujours à faire quelque chose.
Au début tu tâtonnes, tu fais des erreurs, mais assez vite, les mêmes schémas se reproduisent, même quand chaque salle est différente de la précédente ou de la suivante.
D'ou l'intérêt, encore une fois, de la visualisation directe avant de déclencher.
C'est un peu le principe des lampes pilotes sur les flashs de studio, tout simplement. Certes, on peu faire sans, mais avec c'est + simple et + rapide.

Merci pour tes comm' :)
oui, les lampes sont souvent posées sur le fond, ou sur-élevées quand c'est possible, la règle étant de ne rien casser, or c'est sur le fond qu'on abime le moins justement.
Quand c'est possible, on planque des lampes contre les parois la grotte,
et/ou : "en douche" au plafond, + rare.
J'aime bien les backlights sur les plongeurs, oui. ça fonctionne super dans les tunnels, ou les trucs + étroits.
Et en effet, 1 ou 2 flashs, souvent réglés au mini pour les 1er plans.

Oui, il y a quelques chouettes barcasses qui passent par St barth, pour des régattes assez relevées comme "les Voiles de St Barth", ou la St Barth Bucket", ouverte au 30m/100' minimum.

Avatar du membre
Fabrice
accro
accro
Messages : 2777
Enregistré le : 19 nov. 2007, 14:20
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD EM5
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar Fabrice » 25 mai 2018, 22:35

lo, tes images sont superbes ! :love1:

Avatar du membre
zebulon
fan
fan
Messages : 1590
Enregistré le : 16 janv. 2014, 14:02
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD-EM1/ Sony RX100 II/Olympus TG-5
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar zebulon » 25 mai 2018, 22:46

Fabrice a écrit :lo, tes images sont superbes ! :love1:



:+1: de vrais tableaux :top1: :top1:


Visitez mes albums sur Flickr : https://www.flickr.com/photos/lionelhoude/albums/

Avatar du membre
lo
membre
membre
Messages : 198
Enregistré le : 16 août 2009, 00:35
Marque et modèle d'appareil : en pleine réflexion
Localisation : St Barth
Contact :

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar lo » 25 mai 2018, 22:57

@ Fabrice : merci poto :8):
(tu as sans doute oublié, mais on s'est rencontré en dur, il y a 20-22 ans, éduc'tour Sharm. Dans mon souvenir on s'était bien marrés)

Sebby, j'ai oublié de te dire :
pour ta photo lightpainting sur trépied, si tu n'y a pas déjà pensé : tout seul (retardateur) ou avec un seul plongeur, un seul phare, tu éclaires les zones qui t'intéressent, et tu assembles le tout sous photoshop tranquilou.

edit : merci aussi zebulon

Avatar du membre
Thierry
administrateur
administrateur
Messages : 16494
Enregistré le : 08 sept. 2007, 18:00
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7000
Localisation : Alsace (dans le Sud)
Contact :

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar Thierry » 25 mai 2018, 23:09

lo, c'est tres beau :eek:

Une photographe de talent, utilise ces techniques
https://www.facebook.com/AireEderPhotodive/
Désolé pour ceux qui n'utilisent pas Facebook, elle n'a pas de site...
Thierry
http://thierry-rolland.fr

Avatar du membre
lo
membre
membre
Messages : 198
Enregistré le : 16 août 2009, 00:35
Marque et modèle d'appareil : en pleine réflexion
Localisation : St Barth
Contact :

Re: Lightpainting spéléo avec un flash YS110

Message non lupar lo » 25 mai 2018, 23:20

yo Boss ! merci :disco:

chouettes photos, mais pas les mêmes techniques justement : c'est éclairé au flash, et pas au phare.
raison pour laquelle, de mon point de vue, les plongeurs-modèles ne sont pas toujours à leur avantage.
(encore un avantage au phare Sebby. Tu déclenches quand le plongeur est beau).


Retourner vers « Les flashs, phares et système de bras en photosub »