flash vs vitesse tente - mythe ou réalité?

Dans ce sujet, on aborde l'image subaquatiques sous tous les angles, présentations de clichés et analyse...
Avatar du membre
Jacques-Yves
accro
accro
Messages : 3241
Enregistré le : 12 janv. 2009, 11:44
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7500
Localisation : Alsace

Re: flash vs vitesse tente - mythe ou réalité?

Message non lupar Jacques-Yves » 30 juil. 2018, 14:29

En fait, je pense que ta première analyse était pertinente. Le sujet n'est parfaitement figé avec le flash, avec des vitesses faibles, que dans l'obscurité totale. Dans ton cas, ton sujet aura toujours un mix de lumière naturelle et artificielle dans des proportions variables, et donc inévitablement des bords pas très nets. Car avec ces vitesses lentes, même si ton sujet est fixe, c'est toi qui bouges dans l'eau. Tu va inévitablement créer un flou sur le bord des sujets qui sont dans la zone de portée de ton flash, dans des proportions variables. Je suis d'accord avec Luko, le premier ou deuxième rideau ne change rien à l'affaire. La seule solution c'est d'avoir un point fixe pour bouger le moins possible pendant la prise de vue, et peut-être d'utiliser la stabilisation optique si l'objectif en dispose.
J'ai fait pas mal de photos en Colombie Britannique avec cette technique de vitesse lente, pour avoir de beaux fonds verts, avec les mêmes conclusions.
Dive, or not to dive, that is the question !...

Image

Avatar du membre
Luko
accro
accro
Messages : 4127
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D (c'était avant) et 70D
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

Re: flash vs vitesse tente - mythe ou réalité?

Message non lupar Luko » 30 juil. 2018, 14:30

Benito a écrit :Et j'en profite pour rajouter une question : quand on choisit le mode "synchro lente" sur un boîtier, ça sert à quoi ? Le prévenir qu'on va sélectionner une vitesse basse ? Il a besoin d'être averti ? Peut pas se contenter de lire la vitesse qu'on fixe ?
Enfin bref, quelle différence entre basse vitesse + mode synchro normal et basse vitesse + mode synchro lente ?

certains boitiers fixent la vitesse de flash en mode programme ou ouverture à 1/125s ou une vitesse figée de cet ordre.
Le mode synchro lente permet d'avertir le boitier que tu souhaites combiner flash et basse vitesse. Il est clair qu'en sélection de paramètres ouverture/vitesse manuels, comme nous le pratiquons tous, celà ne sert à rien.
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO

Avatar du membre
Benito
fan
fan
Messages : 1502
Enregistré le : 26 déc. 2007, 11:09
Marque et modèle d'appareil : Nikon D100 & D800
Localisation : Nîmes / Cap Creus
Contact :

Re: flash vs vitesse tente - mythe ou réalité?

Message non lupar Benito » 30 juil. 2018, 14:34

OK, merci Leopold / Luko :chapeau bas:
c'est effectivement pour forcer la limite des modes semi-auto....
Benoît (87/73/325)
Galerie perso

Avatar du membre
Nicool
fidèle
fidèle
Messages : 544
Enregistré le : 09 déc. 2010, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Nikon D500
Localisation : Sydney
Contact :

Re: flash vs vitesse tente - mythe ou réalité?

Message non lupar Nicool » 31 juil. 2018, 00:55

Jacques-Yves a écrit :En fait, je pense que ta première analyse était pertinente. Le sujet n'est parfaitement figé avec le flash, avec des vitesses faibles, que dans l'obscurité totale. Dans ton cas, ton sujet aura toujours un mix de lumière naturelle et artificielle dans des proportions variables, et donc inévitablement des bords pas très nets. Car avec ces vitesses lentes, même si ton sujet est fixe, c'est toi qui bouges dans l'eau. Tu va inévitablement créer un flou sur le bord des sujets qui sont dans la zone de portée de ton flash, dans des proportions variables. Je suis d'accord avec Luko, le premier ou deuxième rideau ne change rien à l'affaire. La seule solution c'est d'avoir un point fixe pour bouger le moins possible pendant la prise de vue, et peut-être d'utiliser la stabilisation optique si l'objectif en dispose.
J'ai fait pas mal de photos en Colombie Britannique avec cette technique de vitesse lente, pour avoir de beaux fonds verts, avec les mêmes conclusions.

Merci Jacques-Yves pour ton retour d’experience, au moins je comprends le compromis que je fais: perte de dynamique avec montee en ISO, vs perte de nettete globale. Et c’est seulement quand j’essaye de mixer harmonieusement eclairage au flash avec lumiere ambiante (en termes de luminosité).

A vrai dire je me souviens avoir rencontre le meme souci en photographiant des bancs de barracuda, par une belle visi sur la cotd d’asur: pour limiter la dynamique de la scene (risque de cramer les barras), j’avais sacrifié le beau bleu intense pour un bleu plus clair, esperant ainsi des barras tous bien exposés.
Au final j’ai obtenu des barras, flous, et j’ai arrêté, CQFD :)


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Avatar du membre
Sebby
Nouveau
Nouveau
Messages : 63
Enregistré le : 22 juil. 2016, 11:04
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200, Tokina 10-17mm et Nikon 105mm
Localisation : Toulouse

Re: flash vs vitesse tente - mythe ou réalité?

Message non lupar Sebby » 04 août 2018, 21:30

Yo
J'ai fait plusieurs expériences en piscine récemment.
Je concoure à ta première analyse:
Cas 1: 0% flash, 100% lumière ambiante: si tu descends en vitesse (peu importe la valeur Vs l'objectif mais prenons pour nos sujets le grand-angle) et qu'à cette vitesse tu as un flou de bougé dû au sujet, ta photo sera clairement flou sur le sujet
Cas 2: 100% flash 0% lumière ambiante (ie nuit noire): pour avoir un flou de bougé, ton sujet doit aller plus vite que le temps de l'éclair de flash, soit 1/1000s ou même encore moins si tu es en faible puissance (1/10000s possiblement)
Cas 3: mix des deux: tout dépend du ratio, mais tu auras probablement un flou de bougé dû à la lumière ambiante d'autant plus marqué que tu as laissé entrer beaucoup de cette lumière à une vitesse trop faible + tu auras une image figée par le flash -dans la zone où il porte- superposée par dessus (avec trainée derrière les trucs qui bougent si tu es en 2eme rideau).

Dans ce dernier cas en piscine, avec des sujets qui au final ne bougent pas trop, en descendant trop bas dans le cas 3 et avec un mix 50/50 environ, ça me fait une image de plongeur pas propre du tout.

Cela étant dit:
-tu as 20Mpix, en redimensionnant avec rééchantillonage (genre image à 10Mpix ou moins) tu auras une bien plus belle image et déjà bien grande pour ton écran. La plupart des gens visualisent tes images sur un téléphone. Ou en plein écran sur un ordi sans zoomer. 1200p X 800p suffisent largement pour FlickR et ça fait moins de 1Mpix. Donc si tu échantillonnes à la baisse avec augmentation de netteté (via photoshop ou l'export LR) tu auras une photo très percutante
-tu veux t'arrêter au 1/25s ou au 1/50s voir 1/100s tout en ayant un bleu suffisant pour le fond? passe à 200 ISO ou même 400 ISO. Sur un tirage A2 on verra peut-être une différence mais avec ton D500 j'en doute beaucoup...
La bise
Seb
La plongée sans bulle c'est bien, la photo sans bulle c'est mieux

https://www.flickr.com/photos/sebastiendelautier/albums/72157665109848309


Retourner vers « L'image subaquatique »