“Comment un hippopotame est devenu une baleine”.

Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Messages : 2423
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

“Comment un hippopotame est devenu une baleine”.

Message non lu par marcopolo »

Les cétacés sont les plus proches cousins des hippopotames. En comparant leurs gènes actifs on peut repérer ceux qui, en s'inactivant, ont permis l'adaptation au milieu aquatique. Les gènes F12 et KLKB1 codent deux facteurs qui favorisent la coagulation. Or, au cours de la plongée les cétacés présentent une baisse de leur rythme cardiaque, une réduction du débit sanguin et une vasoconstriction périphérique, phénomènes qui augmentent les risques de formation de cailllot dans les vaisseaux sanguins.
Lors d'une plongée profonde les poumons des cétacés collapsent. Le volume des poumons de cachalot passe ainsi de 750 litres à 7,5 litres, quand il plonge à 1000 mètres. Le gène MA3K19 est inactif chez les cétacés. Or, en cas d'inflammation, ce gène surexprimé, entraine une dégradation de l'élastine, une protéine qui confère son élasticité aux tissus pulmonaires. A leur remontée à la surface les cétacés ont une “expiration explosive” : ils vident 90% du volume de leurs poumons en un souffle ce qui pourrait entraîner des microblessures. L'inactivation du gène préserve le souffle des cétacés.
Les cétacés ne peuvent dormir comme nous puisqu'ils doivent venir régulièrement respirer à la surface. Un seul hémisphère cérébral dort tandis que l'autre assure les fonctions essentielles de survie. Quatre gènes indispensables pour la synthèse et l'action de la mélatonine, l'hormone du sommeil, ont carrément été perdu chez les cétacés, ce qui a permis un découplage entre le cycle jour-nuit et le cycle sommeil-veille qui, suivant des études sur les dauphins, est plutôt corrélé à celui de présence-absence des proies.
Indépendamment, d'autres mammifères aquatiques, comme les lamantins ou les pinnipèdes ont perdu certains de ces gènes (on parle de convergence).

M. Huelsmann et al., Genes lost during the transition from land to water in cetaceans highlight genomic changes associated with aquatic adaptations, Science Advances vol5, article eaaw6671, 2019



Avatar du membre
acetyl-coa
membre
membre
Messages : 393
Enregistré le : 20 janv. 2010, 21:19
Marque et modèle d'appareil : Sony A7RII
Localisation : Genève - Papeete

Re: “Comment un hippopotame est devenu une baleine”.

Message non lu par acetyl-coa »

très intéressant ! merci pour la réf de l'article



leopold anasthase
fan
fan
Messages : 1096
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Re: “Comment un hippopotame est devenu une baleine”.

Message non lu par leopold anasthase »

J'adore ces petits billets « bio ». Continuez, je me régale ;-)
Non mais à l'eau quoi



Avatar du membre
zebulon
fan
fan
Messages : 1887
Enregistré le : 16 janv. 2014, 14:02
Marque et modèle d'appareil : Olympus OMD-EM1/ Sony RX100 II/Olympus TG-5
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: “Comment un hippopotame est devenu une baleine”.

Message non lu par zebulon »

Très instructif :top1:
Visitez mes albums sur Flickr : https://www.flickr.com/photos/lionelhoude/albums/



Avatar du membre
Gembou
animateur (portail)
animateur (portail)
Messages : 5216
Enregistré le : 08 oct. 2008, 19:31
Marque et modèle d'appareil : Nikon D 7200 et D7100
Localisation : Pontoise

Re: “Comment un hippopotame est devenu une baleine”.

Message non lu par Gembou »

Mais où va-t-il chercher tout ça ? :twisted: Continue c'est bien.
Le monde ne mourra pas par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
_________________



Répondre

Retourner vers « Histoires d'eau »