MEXIQUE : la grande traversée

Dans ce sujet, vous pouvez écrire sur un compte-rendu de votre dernière plongée ou voyage plongée...
Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 277
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par 2a2b »

Luko a écrit :
18 sept. 2023, 08:48
Oui c'est bien une bague de zoom et non de focus, je m'y mélange les pinceaux avec tous les accessoires.
Dommage, tu t’en serais sorti en mode MF du coup :)
Luko a écrit :
18 sept. 2023, 08:48
je suppose que ce devrait être utilisé avec un convertisseur particulier... mais lequel?
Avec le convertisseur Nauticam je crois. Avec celui de Pavel Kolpakov, inutile en effet.
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
Luko
stratosphérique
stratosphérique
Réactions : 141
Messages : 5318
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D 70D (c'était avant) et R7
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par Luko »

2a2b a écrit :
18 sept. 2023, 08:53
Il faut dire que 5 bagages en soute et 8 bagages-cabine estampillés Lowepro, Pélican et Nauticam, le tout pour un petit 130kg
C'est carrément de la provoc' ! Moi président, je te mets direct en taule. :lol2:
0
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO


Avatar du membre
Luko
stratosphérique
stratosphérique
Réactions : 141
Messages : 5318
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D 70D (c'était avant) et R7
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par Luko »

2a2b a écrit :
18 sept. 2023, 08:56
Avec le convertisseur Nauticam je crois. Avec celui de Pavel Kolpakov, inutile en effet.
Le convertisseur TTL Nauticam m'avait été déconseillé par... Nauticam. :chapeau bas:
0
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO


Avatar du membre
Flo
accro
accro
Réactions : 44
Messages : 2581
Enregistré le : 05 janv. 2009, 12:08
Marque et modèle d'appareil : Canon R7
Localisation : Marseille
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par Flo »

Luko a écrit :
18 sept. 2023, 08:48

. Il y a aussi un switch pour le TTL mais qui ne sert... à rien... comme le schmilblick... je suppose que ce devrait être utilisé avec un convertisseur particulier... mais lequel?
ça sert avec le mini flash TTL nauticam ( celui qui ne se fabrique plus du moins, le nouveau, je ne sais pas)
0
Flo
Plongeuse.eu photos soum
Vidéoflo, la galerie vidéo
http://www.flickr.com/photos/florencechristien/


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 277
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par 2a2b »

Luko a écrit :
18 sept. 2023, 08:57
C’est carrément de la provoc' !
Tu m’étonnes. Après 3 semaines d’itinérance, 7 vols, 6 hotels, 20 chargements/déchargements de minivan, t’es fit comme une couleuvre.
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
Luko
stratosphérique
stratosphérique
Réactions : 141
Messages : 5318
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D 70D (c'était avant) et R7
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par Luko »

2a2b a écrit :
18 sept. 2023, 09:03
Luko a écrit :
18 sept. 2023, 08:57
C’est carrément de la provoc' !
Tu m’étonnes. Après 3 semaines d’itinérance, 7 vols, 6 hotels, 20 chargements/déchargements de minivan, t’es fit comme une couleuvre.
J'ai même pas envie d'imaginer le temps passé à rempaqueter le tout, tu doubles le nb de jours de vacances (ou tu emmènes un préposé :lol2: ).
0
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 277
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par 2a2b »

Luko a écrit :
18 sept. 2023, 09:08
J’ai même pas envie d'imaginer le temps passé à rempaqueter le tout
Tu ajoutes au tableau deux grands ados qui t’éparpillent le contenu de 4 bagages en 2 minutes pour retrouver une brosse à dent, ça te donne une vague idée de la charge cognitive à l’empaquetage.
Faut être suisse! Check-list et montre en main :lol2: Pas le choix.
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Réactions : 93
Messages : 3188
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par marcopolo »

Ce premier cenote est proche de Mérida ?
0


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 277
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par 2a2b »

marcopolo a écrit :
18 sept. 2023, 10:51
Ce premier cenote est proche de Mérida ?
Non, 10km de Tulum, dans le parc de Dos Ojos. On a fait 5 cénotes de la région de Tulum avant ceux de Merida.
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
DocTroll
fan
fan
Réactions : 37
Messages : 1307
Enregistré le : 12 avr. 2016, 07:18
Marque et modèle d'appareil : Sony DSC RX100-II / Nikon D500
Localisation : La Réunion
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par DocTroll »

Merci pour le CR et les images !
Faut pas que je montre les photo de piafs à ma fille... je serai obligé d'organiser un séjour dans le coin... :D

Comme tout le monde, je suis un peu refroidi par l'histoire de la taxe... même si le reste donne carrément envie !
Allez, vas-y, balance-nous des photos nettes, je suis sur qu'après tu ne t'es plus laissé avoir !

:chapeau bas:
0
DocTroll ou Simon
Coconut photodiver

"Un bon caniche abricot est un caniche abricot sec !"

La Page Facebook : https://www.facebook.com/DocTroll974/
La Galerie Flickr : https://www.flickr.com/photos/141364395@N06


crabe vert
Nouveau
Nouveau
Réactions : 5
Messages : 71
Enregistré le : 29 sept. 2016, 13:09
Marque et modèle d'appareil : OMD-5
Localisation : La Forêt-Fouesnant (29)
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par crabe vert »

Super début de CR ,hâte d'avoir la suite ...
Le rendu de la lumière dans les cénotes est incroyable !
0


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 277
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par 2a2b »

EPISODE 3:

Après cette série de clichés du Pit carrément… piteuse :lol2: , nous prenons le chemin de Dos Ojos, sans sourciller :hahaha: .
Dos Ojos, comme son nom l’indique, est un cénote qui possède deux vasques circulaires à ciel ouvert, connectées par un réseau souterrain. En fait, il existe dans la galerie une troisième salle couverte, dont le plafond sert de refuge à plusieurs colonies de chauve-souris, une grotte qu’un spéléo aussi inspiré qu'un expert-comptable a décidé de baptiser Batcave :top1: . Nous ferons 2 plongées sur ce site, un premier tour en suivant la Barbie Line (impossible d’échapper à la bimbo péroxydée cet été, même à 30m sous terre, il faut se faire une raison :zen: ) et donc Batcave, pour guigner les chiroptères. L’enchaînement Pit-Dos Ojos est recommandé, car il invite le plongeur à faire le grand écart sur l’échelle du cénote. Autant le Pit est encaissé, rayonnant et austère, autant Dos Ojos est superficiel, obscur et concrétionné. Les plongées se déroulent entre 5 et 10m à travers un petit labyrinthe karstique. La calcite s’en donne à cœur joie et tout le bestiaire minéral y passe, des stalactites aux stalagmites, en passant par force colonnes et draperies centenaires. Le plongeur est le témoin des exubérances du temps dans la relation empreinte de triolisme entre l’eau, l’air et le carbonate de calcium.
Dans un tel environnement, du côté photo, il faut choisir son combat. La lumière pénètre très peu dans les galeries. Alors soit on y va au flash pour éclabousser le calcaire et on ressort avec une collection de spéléothèmes pris à bout portant, sans profondeur de champ, tout juste bons à illustrer la page éponyme de wikipedia (et dans ce cas j’ai tendance à croire qu’une visite à l’Aven Armand vaut mieux qu’une virée au Yucatán), ou alors on cherche à capter l’ambiance cryptique des cavernes immergées et il faut ranger les flashs pour sortir le trépied des profondeurs. Vous aurez deviné mon inclination naturelle pour la seconde option, mais faute de trépied, je me résous à pousser le R5 dans ses retranchements les plus photosensibles. On va flirter avec les 12800 ISO, ouvrir au max (entre f4.0 et f8.0) et baisser la vitesse aux limites de la stabilisation. Je n’ai plus qu’à espérer que mes compagnons de palanquée se tiendront tranquilles pour rester nets au 1/15s, mais a priori quand tu nages à la loupiote dans une forêt de dentelles calcaires aiguisées comme des couperets, ça te passe l'envie de jouer les Michael Phelps. Donc ça devrait jouer.
Dans ces ambiances de catacombe, je suis impressionné par la qualité de l’EVF qui me restitue exactement ce que le capteur est censé recevoir. Dans ces ténèbres, le R5 y voit mieux que moi avec mes dos ojos! Tout au long du parcours, on garde les vasques en ligne de mire. La lumière qui en parvient est d'un cyan électrique. Dans certaines salles, les effets miroir des concrétions calcaires sur la surface sont sublimes. Des symétries improbables surgissent lorsque les stalagmites percent le ménisque et se métamorphosent en monolithes suspendus dans un espace-temps fluide (cf.35). Les scènes sont éclairées par le peu de lumière ambiante et les faisceaux des torches inquisitrices. Le nouvel outil de correction du bruit par IA de Lightroom fera le reste. Le résultat est étonnant, parfois improbable, et le noir et blanc reste une bonne alternative je trouve. Une seule plongée en palanquée en mode balade sur un tel terrain de jeu n’est pas suffisante pour en tirer le maximum sur le plan photographique. Il faudrait prendre le temps, comme bien souvent. J’en suis ressorti avec plein d’idées de réglages et de compo… mais ce sera pour un prochain voyage.

DOS OJOS:
Image


19.
Image

20.
Image

21.
Image

22.
Image

23.
Image

24.
Image

25.
Image

26.
Image

27.
Image

28.
Image

29.
Image

30.
Image

31.
Image

32.
Image

33.
Image

34.
Image

35.
Image

35.
Image
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Réactions : 93
Messages : 3188
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par marcopolo »

Faut retourner au Mexique
0


jllb78
membre
membre
Réactions : 22
Messages : 313
Enregistré le : 18 oct. 2016, 16:04
Marque et modèle d'appareil : Sony A7RIII

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par jllb78 »

Merci pour ce CR détaillé et j’adore la narration.
Ce raquette mexicain sur les caissons est hallucinant. Je ferais gaffe sur l’evolution de la situation lorsque je planifierais la basse californie & Socorro.
Sinon la série de 19 a 35 est techniquement parfaite.
La 35 est superbe avec les reflets qui donne une impression d’impesanteur des stalactites et cette profondeur de champ : :love1: et en plus il y a un peu de vie aquatique.
Un peu moins fan du traitement n&b de 30 à 34.
0


Avatar du membre
Gembou
animateur (portail)
animateur (portail)
Réactions : 75
Messages : 6178
Enregistré le : 08 oct. 2008, 19:31
Marque et modèle d'appareil : Nikon D 7200 et D7100
Localisation : Pontoise

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par Gembou »

Magnifique
0
Le monde ne mourra pas par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
_________________


Avatar du membre
Luko
stratosphérique
stratosphérique
Réactions : 141
Messages : 5318
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D 70D (c'était avant) et R7
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par Luko »

C'est formellement joli, je reconnais que ça doit être une tannée à illuminer.

Malgré ses qualités esthétique, je ne vis ton CR que par contumace car je me rends compte que ça ne m'attire pas, tout est si minéral, monolithique, je ne m'y vois pas un instant... avant tes photos plus élaborées, je pensais que j'étais confronté à un phénomène lassant de répétition face à la sempiternelle vue de l'entrée des Cénotes, mais non j'ai bien la confirmation que je n'échangerais pas un séjour au Yucatan contre une semaine à Raja Ampat.

Vivement la Baja et -j'espère- les bancs de poissecaille.
0
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 277
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par 2a2b »

Luko a écrit :
20 sept. 2023, 11:24
par contumace
Déjà tu ne parles pas de condamnation, ce qui laisse un peu d’espoir :herk:
Bon, tu souffres visiblement du syndrome de l’expert Luko! Sans snoot, point de salut !
Quand la quête de perfection impose la répétition des gammes à l’exclusion de toute distraction, c’est que le jedi n’est pas loin de basculer du côté obscur! :luc:

Mais quand on voit ton niveau d’excellence dans le registre, on a les clés pour comprendre :chapeau bas:
Maintenant quand on ne voyage guère, quand on plonge peu et qu’on sort l’appareil une ou deux fois par an, l’épanouissement peut passer par l’éclectisme. La question n’est pas Yucatán OU Raja Ampat. La réponse est: Yucatán ET Raja Ampat.
Au-delà du fait que le Mexique vaut le détour pour tout un tas d’autres raisons que de barboter dans des vasques, les ambiances valent vraiment le coup d’œil. L’expérience ne me convertira pas en spéléo pour autant, et j’attends ton CR sur Raja pour prendre les billets :feu: .
Luko a écrit :
20 sept. 2023, 11:24
Vivement la Baja et -j'espère- les bancs de poissecaille.
Be patient, y’aura les bancs et l’arrière-ban!
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Réactions : 93
Messages : 3188
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par marcopolo »

Luko a écrit :
20 sept. 2023, 11:24
C'est formellement joli, je reconnais que ça doit être une tannée à illuminer.

Malgré ses qualités esthétique, je ne vis ton CR que par contumace car je me rends compte que ça ne m'attire pas, tout est si minéral, monolithique, je ne m'y vois pas un instant... avant tes photos plus élaborées, je pensais que j'étais confronté à un phénomène lassant de répétition face à la sempiternelle vue de l'entrée des Cénotes, mais non j'ai bien la confirmation que je n'échangerais pas un séjour au Yucatan contre une semaine à Raja Ampat.

Vivement la Baja et -j'espère- les bancs de poissecaille.

Tout le contraire, on ne se lasse pas des cenotes :love1:, il n'y en a pas deux pareilles...
Alors que les hairy shrimps :)
0


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 277
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par 2a2b »

marcopolo a écrit :
20 sept. 2023, 16:47
Tout le contraire, on ne se lasse pas des cenotes , il n'y en a pas deux pareilles...
Pas mieux!

EPISODE 4:

Après du lumineux, après du rocailleux, je vous promets du vaporeux.
Nous quittons Mel et sa bonne humeur à Dos Ojos. Retour au Jashita, petite revue des photos pour préparer les plongées du lendemain (c'est ce qui s'appelle "relire cénotes" :tu sort 3: ), premiers tacos d'une longue série (il s'avérera que ce furent les meilleurs, on aurait dû en profiter), une Corona et au lit.
Le lendemain, on se donne rendez-vous sur un parking avec Seb, un divemaster du Rouergue à la cool qui roule sa bosse et son accent du midi dans les souterrains mayas depuis des années. On charge son pick-up direction le sud, la jungle et le cénote Angelita. Après quelques minutes de pistes dans le sous-bois, on décharge le Hilux à proximité d'une mare bleue-nuit. Seb nous briefe le temps de nous faire pomper l’hémoglobine par tout ce que la création compte de seringues à 6 pattes. Une boucherie. On comprendra vite que ces colonies de vampires ailés sont annonciatrices d'une atmosphère à la Nosferatu :twisted:
Angelita vous ouvre les portes d'un monde à la Fritz Lang, ou à la Tim Burton, c'est selon. Le gouffre d'une trentaine de mètres de diamètre s'enfonce au-delà des 50m, mais personne n'y va jamais, car le fond est entièrement dissimulé par une brume épaisse, une nappe nauséabonde de sulfure d'hydrogène dégazé par la fermentation des débris organiques accumulés dans l'antre depuis des décennies. De cette vapeur toxique émerge les phalanges branchues de quelques squelettes ligneux que des cyclones pervers ont poussé dans l'inframonde. Atmosphère...
Du côté du caisson, je commence à connaître la chanson. On est invité chez Dracula, et il n'aime pas le jour: flashs au repos, 6400 ISO, autour du 1/15s, f6.3.
On s'amusera à pénétrer le stratus d'une consistance limite crémeuse dans laquelle nos palmes laissent des empreintes de brontosaure, on ira faire un tour sous le couvercle d'une épaisseur de 3/4 mètres pour confirmer qu'il y fait noir de chez noir et qu'il n'y pas plus d'espoir, puis on jouera dans le brouillard aux cavaliers sans palmes dans un remake aquatique de Sleepy Hollow. Une belle ambiance de train-fantôme dans cette Angelita. Mais après le glauque et le lugubre, Seb nous promet de l'étincelant et du scintillant. On le croit, et on prend! Rendez-vous à Carwash au prochain épisode.

ANGELITA:
Image


36.
Image

37.
Image

38.
Image

39.
Image

40.
Image

41.
Image
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 277
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

MEXIQUE : la grande traversée

Message non lu par 2a2b »

EPISODE 5:

Une fois sortis de la sulfureuse bassine d’Angelita, l’ami Seb nous fait prendre la route de Carwash. En choisissant des blases prononçables par le premier texan venu, on peut comprendre que les communautés locales aient voulu éviter que les noms mayas de leurs puits sacrés soient massacrés sans scrupules par les gringos de passage, mais on ne peut pas dire non plus qu’elles aient forcé le trait sur l'approche poétique. Alors Carwash, Aktun Ha de son joli petit nom, jouxte l’autoroute à la manière d'une station Eléphant Bleu. Du coup, qui dit accès facile dit cénote peuplé. Jusque-là, malgré la notoriété des sites visités, nous avions plongé dans la solitude ou presque. Début août est une basse-saison à Tulum, et les cénotes sont étonnamment peu fréquentés. Mais à Aktun Ha, en ce début d’après-midi de vacances scolaires, ça grouille autour de la gouille. Le coin est aménagé pour les pique-niques, et les familles aiment venir barboter à l'ombre des flamboyants. Seb nous invite à speeder car il a repéré un groupe d’étudiants spéléo en train de finir d'ingurgiter ses enchiladas, et il craint l’embouteillage à l’entrée de la caverne. Le cénote est très ouvert et végétalisé. L’étang, peu profond et bordé par un jardin de nénuphars, pénètre sous le calcaire pour donner accès à des galeries qui s’enfoncent indéfiniment sous le Yucatán. Sous ses petits airs de Giverny des tropiques, Aktun Ha est bel et bien une porte d'entrée vers l'inframonde, d’où la tablée de plongeurs des cavernes qui ne va pas tarder à venir nous casser les palmes. Seb nous indique que nous commencerons par une petite excursion dans la cavité avant que le commando nous chasse, pour terminer la plongée dans les nymphéas. Il me promet des lumières de cathédrale et des tableaux à la Monet en contre-plongée…. Mais c’était sans compter sur les intentions lubriques de la marmaille du coin. A peine avions-nous chaussé nos palmes qu’une horde de jeunes mâles à peine pubères a commencé à vouloir jouer aux pinnipèdes en rut pour impressionner tout ce que la berge comptait de sirènes. La parade nuptiale consistait, pour les éphèbes imberbes, à exposer leur capacités pulmonaires de colibris en ramenant une poignée de limon du fond de la gouille après une apnée d'asthmatique mal maîtrisée. Inutile de vous dire que mon R5 et moi avons trouvé la blague... vaseuse. Malgré l'intervention de Seb, ils nous ont littéralement pourri la plongée. L'eau d'ordinaire cristalline s'est transformée en bouillon de culture, et en l'absence du moindre courant, on a nagé dans le pastis pendant une heure. Les photos sont à l'avenant. Même en réduisant la puissance des flashs je n'ai pas pu sauver grand chose. Dommage, contrairement aux précédents cénotes, il y a de la vie à Carwash, on y croise des tortues de Floride, des cichlidés, des mollies, des guppies, bref toutes ces pauvres espèces à écailles qui agonisent d’ordinaire dans les aquariums de chez Jardiland entre le scaphandrier en céramique et l'amphore en plastique. Pour ceux qui douteraient de l'existence de bancs dans les cénotes (je ne vise personne :D ), je vous joins le cliché d'une colonie de tétras à bandes en contrejour (à ne pas confondre avec le tétra pélagique, qu'on appelle aussi poisson-fauteuil.... :tu sort 3: ).
Ainsi s'achève la revue des cénotes de Tulum. On prendra dès le lendemain la route de l'ouest pour rejoindre Merida et nous faire une idée de ce que le karst nous réserve de ce côté-là de la péninsule.
PS: le site de Cenote Guys (https://thecenoteguy.com), chaudement recommandé pour son équipe francophone au top.

CARWASH:
Image

42.
Image

43.
Image

44.
Image

45.
Image

46.
Image

47.
Image
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Répondre

Retourner vers « Compte-rendu de plongée, de voyage »