Tenerife d'octobre à décembre 2020

Dans ce sujet, vous pouvez écrire sur un compte-rendu de votre dernière plongée ou voyage plongée...
leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

Bonjour,

J’avais prévu des voyages lointains... République dominicaine, Maurice… Ça sera pour plus tard… Après quelques valses d’hésitation, des vérifications dans un sens et dans l’autre, la lecture des textes en espagnol et en français, j’ai choisi d’aller à Tenerife. Je ne saurais pas vous expliquer pourquoi on ne pouvait pas faire un footing à plus de 2 km mais on pouvait partir à 2 800 km… Toujours est-il que personne ne s’est opposé à mes voyages. Et franchement, pour les deux premiers, on ne m’a quasiment rien demandé (un formulaire santé à remplir, c’est à peine si je l’ai montré la deuxième fois). Et pour le troisième, un test pcr datant de moins de 72 h. Cela dit, Tenerife et les Canaries ont un statut différent du reste de l’Espagne. Si le nombre de cas est beaucoup plus faible, les capacités du système de santé y sont plus limitées. Et depuis peu, il semble que les mesures se soient durcies, Tenerife est fermé pendant deux semaines (enfin, c’est pas clair, il semble que si on a déjà une réservation, on peut partir).

Vol Iberia, service minimal (pas de repas, un verre d’eau mais pas à tous les vols). Escale à Madrid, premier choc : l’aéroport est désert. Presque tout est fermé.

Globalement, la population est très prudente. Tout le monde (ou presque) porte le masque dans la rue, dans les magasins, les banques… On fait la queue dehors en respectant les distances pour limiter l’affluence à l’intérieur. Les restaurants et bars sont ouverts mais ils ferment à 22-23 h. Et comme il y a peu de monde, on a la place de s’installer sur les terrasses et dans les salles.

J’ai mes habitudes, je les ai conservées, hôtel Alborada à Las Galletas, et club de plongée LJ Diving à dix minutes à pied de l’hôtel. J’ai fait plusieurs CR de voyages aux Canaries. Vous pouvez y faire un tour ici, ici, ici et ici.

Le club est assez grand pour qu’on ne soit pas les uns sur les autres. Sur le bateau, on conserve le masque jusqu’au moment où on s’équipe. On arrive dans tous les cas à être à un mètre de distance des autres.

Cette fois-ci, c’était en quelque sorte l’inauguration de la prise de vue avec deux flashs, YS-D1 et YS-D2 Sea&Sea, toujours avec mon fidèle Canon G7X dans son caisson Canon. J’en ai parlé dans un autre sujet, j’ai galéré. Deux flashs, deux fois plus de raisons de mal faire. Mais quand ça fonctionne bien, qu’on règle correctement, on obtient une jolie lumière.

J’ai croisé beaucoup plus de saupes que d’habitude. Curieusement, il y a d’autres espèces que je vois à chaque fois et que je n’ai pas vues, en particulier les grondeurs métis, remplacés par les grondeurs à lignes. Le coin évolue, lentement, mais il évolue.

Place aux photos !

1. Grondeur métis, bastard grund, roncadores (Pomadasys incisus). Palm-Mar wall. Visiblement, il y en a un qui n’a pas écouté le briefing ;-)

IMG_6008 2-small.jpg
IMG_6008 2-small.jpg (119.31 Kio) Vu 2131 fois
Données EXIF Afficher


2. Ange de mer commun, angel shark, angelote (Squatina squatina). J’ai eu la chance de le voir trois fois, dont une fois en mouvement, mais je n’ai pu le photographier qu’une fois. C’est devenu une espèce en danger critique d’extinction.
IMG_6015 2-small.jpg
IMG_6015 2-small.jpg (219.84 Kio) Vu 2131 fois
Données EXIF Afficher

3. Poisson-trompette de l’Atlantique Est, Atlantic trumpetfish, pez trompeta atlántico (Aulostomus strigosus). Montaña amarilla.
IMG_6046 2-small.jpg
IMG_6046 2-small.jpg (57.54 Kio) Vu 2131 fois
Données EXIF Afficher
La suite une autre fois…
0
Non mais à l'eau quoi


Olivier_V
membre
membre
Réactions : 0
Messages : 283
Enregistré le : 29 déc. 2018, 11:39
Marque et modèle d'appareil : TG6

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par Olivier_V »

Merci pour ces images !
J'ai aussi eu la change de voir une fois un requin ange et une autre fois une raie papillon (très gros l'un et l'autre) avec Ludo :)

Je devrais d'ailleurs plonger aujourd'hui avec lui. Mais faute de visibilité on a préféré tout annuler car jeudi/vendredi c'était vraiment devenu confus pour la situation à Tenerife :? et difficile de dire ce qui arriverait en cas d'accident (de plongée ou de randonnée) avec des hôpitaux qui risquent d'être rapidement saturés. La prudence l'a donc emporté.
0
Olivier V
(TG6 + caisson Seafrog TG6 + 2 flashs Inon + 1 Bigblue VTL 8000P MAX)


Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Réactions : 4
Messages : 2670
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par marcopolo »

Superbe l'ange de mer ! Qui a donné son nom à la Baie des anges à Nice....
L'espèce est devenue rarissime en Méditerranée, un gars l'a photographiee au marché de Bastia, Ballesta à vu la photo, à sauté dans l'avion et à réussi à en prendre en photo par 40 mètres de fond, donc même en Méditerranée il y a encore des scoops à faire...
Je retrouve avec plaisir la précision taxonomique de Leopold :)
0


Avatar du membre
Gembou
animateur (portail)
animateur (portail)
Réactions : 6
Messages : 5519
Enregistré le : 08 oct. 2008, 19:31
Marque et modèle d'appareil : Nikon D 7200 et D7100
Localisation : Pontoise

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par Gembou »

Évidemment l'ange :top1:
0
Le monde ne mourra pas par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
_________________


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

marcopolo a écrit :Je retrouve avec plaisir la précision taxonomique de Leopold
Merci ! Mais ça ne compense pas l'imprécision dans le réglage des flash... Je me plante de temps en temps… Et des fois, je sèche ;-)
Olivier_V a écrit :Mais faute de visibilité on a préféré tout annuler car jeudi/vendredi c'était vraiment devenu confus pour la situation à Tenerife
C'est vraiment ça. J'ai lu des textes en espagnol et en français, je n'arrive pas à comprendre ce qui va se passer et ce qu'on a le droit de faire ou de ne pas faire dans les quinze prochains jours. À part ça, on a eu une bonne visibilité sous l'eau, vingt bons mètres ;-)


4. Mélange des espèces, un poisson-trompette, un sar, mais principalement des grondeurs rayés, African striped grunt, boca de oro (Parapristipoma octolineatum). Cueva del tiburón.


IMG_6111 2-small.jpg
IMG_6111 2-small.jpg (163.25 Kio) Vu 2096 fois
Données EXIF Afficher


Il n'y a pas de jardin de corail à Tenerife. C'est une île volcanique, et il y a pas mal de « cuevas », des cavernes, des grottes… Dans cette grotte du requin, comme son nom ne l'indique pas, je n'ai jamais croisé de requin. Mais il y a toujours du spectacle : le sol peut être recouvert de raies, l'espace peut être envahi par différentes espèces, et les fenêtres ouvrant sur le bleu créent souvent de jolies lumières. Si c'est votre jour, il y aura un barracuda à la sortie.


5. Pastenague commune, round stingray, chucho negro (Taeniura grabata). Montaña amarilla.

IMG_6266 2-small.jpg
IMG_6266 2-small.jpg (207.39 Kio) Vu 2096 fois
Données EXIF Afficher

On croise plusieurs espèces de raies, pastenague, chevrette, papillon, torpille… Il semble que les pêcheurs leurs coupent un bout de queue quand elles se prennent dans leurs filets.


6. Bourse brune, planehead filefish, lija áspera (Stephanolepis hispidus). L'épine au-dessus de l'œil est érectile. Ça doit être une femelle, et le fait qu'elle érige son épine laisse à penser qu'elle n'est pas contente de ma présence… Montaña amarilla.


IMG_6253 2-small.jpg
IMG_6253 2-small.jpg (176.31 Kio) Vu 2096 fois
Données EXIF Afficher


À quelques brasses du port de Las Galletas, il y a un site très riche et très accessible (une vingtaine de mètres de fond), Punta luna. Une petite épave de bateau de pêche, des bancs de poissons, des murènes, et très souvent plein de raies.

6. Baliste bleu ou cabri, grey triggerfish, gallo gris (Balistes capriscus). Punta luna.

IMG_6148 2-small.jpg
IMG_6148 2-small.jpg (93.47 Kio) Vu 2096 fois
Données EXIF Afficher
La suite une autre fois…
0
Non mais à l'eau quoi


Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Réactions : 4
Messages : 2670
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par marcopolo »

Tu progresses...
0


Olivier_V
membre
membre
Réactions : 0
Messages : 283
Enregistré le : 29 déc. 2018, 11:39
Marque et modèle d'appareil : TG6

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par Olivier_V »

leopold anasthase a écrit :
20 déc. 2020, 20:14
Olivier_V a écrit :Mais faute de visibilité on a préféré tout annuler car jeudi/vendredi c'était vraiment devenu confus pour la situation à Tenerife
C'est vraiment ça. J'ai lu des textes en espagnol et en français, je n'arrive pas à comprendre ce qui va se passer et ce qu'on a le droit de faire ou de ne pas faire dans les quinze prochains jours. À part ça, on a eu une bonne visibilité sous l'eau, vingt bons mètres ;-)
Pour ceux qui liraient ce message, quelques précisions.
Au départ un texte diffusé à la hâte (mais pas un décret officiel) précisait "aucune activité sportive collective".
Mais après avoir épluché le bulletin officiel Ludo m'a écrit samedi matin qu'il pouvait rester ouvert. C'était trop tard pour moi qui avais déjà annulé.
En tout cas à ce jour il est possible de plonger à Tenerife. Mais les choses évoluent très vite, avec le COVID anglais de surcroît.
Il n'y a pas de jardin de corail à Tenerife.
Il y a quand même de sacrés murs de corail noir :wink:
0
Olivier V
(TG6 + caisson Seafrog TG6 + 2 flashs Inon + 1 Bigblue VTL 8000P MAX)


Avatar du membre
migloo974
membre
membre
Réactions : 0
Messages : 389
Enregistré le : 22 mai 2018, 20:09
Marque et modèle d'appareil : Olympus TG6

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par migloo974 »

En effet tu progresses, bravo !
L'apport d'un 2nd flash va t'apporter de l'homogénéité. Cependant ils restent encore trop puissant a mon gout (je persiste à le dire, tout changera quand tu passeras en mode Manuel sur tes flashs) : tes photos sont encore un peu trop cramés (couleur blanche qui pique les yeux). Tu peux cependant rattraper cela sur LR en diminuant les hautes lumieres ;)
0


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

migloo974 a écrit :
21 déc. 2020, 18:43
En effet tu progresses, bravo !
L’apport d’un 2nd flash va t’apporter de l’homogénéité. Cependant ils restent encore trop puissant a mon gout (je persiste à le dire, tout changera quand tu passeras en mode Manuel sur tes flashs) : tes photos sont encore un peu trop cramés (couleur blanche qui pique les yeux). Tu peux cependant rattraper cela sur LR en diminuant les hautes lumieres ;)
Merci pour vos commentaires, ils m’incitent à progresser. Ben oui, je le sais bien qu’il faut que je passe en manuel. Je triche un peu en bidouillant la puissance des flashs en TTL. Et c’est vrai que la diminution des hautes lumières avec LR me rend bien service. En général, une de mes retouches consiste à diminuer aussi la luminosité de l’arrière-plan (et souvent du bleu).

Je vais faire une petite digression sur un site de plongée. Le 21 novembre 1975, François de Roubaix, musicien, compositeur de musique de film, mais aussi plongeur et photographe, et son ami Juan Benitez, moniteur de plongée et musicien, ont perdu la vie dans une grotte. Ce site s’appelait « Cueva de las morenas », la grotte aux murènes. Actuellement, on l’appelle encore ainsi, mais aussi « Cueva de Juanito », en hommage à Juan Benitez. Elle est située au Sud de Los Cristianos (François de Roubaix y est enterré), ou au Nord de Palm-Mar. Il semblerait qu’ils se soient aventurés dans la grotte sans fil d’Ariane et qu’à la suite d’un problème de visibilité, ils n’aient jamais retrouvé la sortie. J’ai plongé dans cette grotte. Nous ne nous sommes pas aventuré bien loin, pas assez pour risquer de se perdre ni de nécessiter un fil d’Ariane. C’était plutôt « trois p’tits tours et puis on se tire ».

Il faut prendre cette plongée au sérieux : le sable est très fin et il se soulève très facilement. N’étant pas un as du palmage “frog kick”, je m’y déplace lentement, en m’aidant des mains. C’est bas de plafond, attention à la tête. Et c’est profond (tout est relatif ;-), 29 m environ (en fonction des marées). Il vaut mieux la faire en première plongée, sinon on chope très vite beaucoup de palier.

C’est une très belle plongée. À la mise à l’eau (ou à la sortie), on peut croiser une tortue verte (Chelonia mydas) qui réside dans le coin. Elle vient souvent voir les plongeurs (il est probable que certains clubs de plongée la nourrissent, hélas). Attention, elle est sauvage, et elle peut mordre. Au sable, vous pouvez avoir la visite de raie aigle-vachette (Aetomylaeus bovinus), très élégantes. Autour, vous croiserez les classiques du coin, sars, saupes, dorades, rombous (Bothus podas), baliste cabri (Ballistes capriscus), bourse brune (Stephanolepis hispidus).

À l’intérieur, vous trouverez des poissons-trompette de l’Atlantique Est (Aulostomus strigosus), de superbes anémones à massues (Telmatactis cricoides). Autour des anémones, on trouve toujours des crabes flèche (Stenorhynchus lanceolatus), des crevettes barbier (Lysmata grabhami), et des castagnoles rouges (Apogon imberbis). La rencontre avec les raies est fréquente, par exemple pastenague ronde (Taeniura grabata). Quand elles s’agitent, elles peuvent soulever beaucoup de sable (certains pensent que c’est ce qui s’est passé dans cette triste plongée de 1975). En fouillant un peu, vous aurez peut-être la chance de croiser d’autres crevettes, par exemple des colonies de crevettes narval (Plesionika narval) ou des “sexy shrimps” (Thor amboinensis, sous les anémones).

Il est temps de remonter, parce qu’il reste encore des choses à voir. Déjà, les murènes qui donnent leur nom à la grotte, elles sont où ? Eh bien, elles sont juste au-dessus. Dans le même trou, vous pouvez trouver les deux murènes les plus répandues du coin, la murène à œil blanc (Muraena augusti) et la murène tigre (Enchelycore anatina).

7. Murène tigre, frangtooth moray, morena isleña (Enchelycore anatina). En bas à droite, un crabe flèche, arrow crab, cangrejo araña (Stenorhynchus lanceolatus). Cueva Juanito, ou cueva de las morenas.

IMG_5810 2-small.jpg
IMG_5810 2-small.jpg (200.23 Kio) Vu 2047 fois
Données EXIF Afficher

À l’entrée, une croix en hommage à Juan et François vous remémorent les disparus.


8. Poisson-trompette de l’Atlantique Est, Atlantic trumpetfish, pez trompeta atlántico (Aulostomus strigosus). Cueva Juanito, ou cueva de las morenas.

IMG_5790 2-small.jpg
IMG_5790 2-small.jpg (123.72 Kio) Vu 2047 fois
Données EXIF Afficher

La suite une autre fois…
0
Non mais à l'eau quoi


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

Olivier_V a écrit :Au départ un texte diffusé à la hâte (mais pas un décret officiel) précisait "aucune activité sportive collective".
Mais après avoir épluché le bulletin officiel Ludo m'a écrit samedi matin qu'il pouvait rester ouvert. C'était trop tard pour moi qui avais déjà annulé.
En tout cas à ce jour il est possible de plonger à Tenerife. Mais les choses évoluent très vite, avec le COVID anglais de surcroît.
Oui, c'est ça. Mais franchement, on ne peut pas dire que ça soit limpide. Résultat de test PCR datant de moins de 72 h (officiellement, en espagnol ou en anglais ; en pratique, on ne m'a pas demandé de traduire mon test français ; « négatif », c'est pas très éloigné de « negativo » ou “negative”).
Et questionnaire de santé (en ligne ou sur papier).
0
Non mais à l'eau quoi


Avatar du membre
Gembou
animateur (portail)
animateur (portail)
Réactions : 6
Messages : 5519
Enregistré le : 08 oct. 2008, 19:31
Marque et modèle d'appareil : Nikon D 7200 et D7100
Localisation : Pontoise

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par Gembou »

Il est clair que tu t'améliores, le baliste bleu :top1:
0
Le monde ne mourra pas par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
_________________


plouf74
membre
membre
Réactions : 0
Messages : 168
Enregistré le : 25 juin 2017, 17:19
Marque et modèle d'appareil : RX100 VII / Olympus TG-4
Localisation : Nouvelle-Calédonie
Contact :

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par plouf74 »

migloo974 a écrit :
21 déc. 2020, 18:43
En effet tu progresses, bravo !
L'apport d'un 2nd flash va t'apporter de l'homogénéité. Cependant ils restent encore trop puissant a mon gout (je persiste à le dire, tout changera quand tu passeras en mode Manuel sur tes flashs) : tes photos sont encore un peu trop cramés (couleur blanche qui pique les yeux). Tu peux cependant rattraper cela sur LR en diminuant les hautes lumieres ;)
D'accord avec Migloo. Si tu n'en utilises pas, l'ajout de diffuseurs te permettra d'avoir une lumière plus douce
0


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

Bonjour

Je mets un diffuseur sur les flashs. Celui fourni avec le YS-D1 et D2, le 100 degrés.

En vous lisant, je me rends compte de mes erreurs, et je vous remercie pour ces commentaires qui me motivent et me donnent des axes de progression.

Trop souvent, je veux avoir le maximum de lumière avec les flashs. Du coup, j’ai des zones cramées.

C’est vrai que ça se récupère bien avec LR, en baissant les hautes lumières, et quelques fois en utilisant un filtre radial. Mais c’est toujours mieux de soigner la prise de vue.
0
Non mais à l'eau quoi


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

Je rajoute des photos… Un des grands classiques du coin, la daurade grise, jolie dans son milieu, et très agréable dans l'assiette…

9. Daurade grise, black seabream, chopa (Spondyliosoma cantharus). Los champiñones.

IMG_5609 2-small.jpg
IMG_5609 2-small.jpg (208.83 Kio) Vu 1976 fois
Données EXIF Afficher

10. Poisson-lézard de l’Atlantique Est, atlantic lizardfish, pez lagarto del Atlántico (Synodus saurus). Los champiñones.

IMG_5611 2-small.jpg
IMG_5611 2-small.jpg (205.92 Kio) Vu 1976 fois
Données EXIF Afficher

11. Saupes, salema (Sarpa salpa). Los champiñones.

IMG_5632 3-small.jpg
IMG_5632 3-small.jpg (142.22 Kio) Vu 1976 fois
Données EXIF Afficher

Je ne me défais pas de ma tendance « photo bio » ;-) C'est descriptif (la daurade en est un bel exemple), mais pas spécialement graphique. Fort heureusement pour moi, la nature se charge de faire des effets graphiques à ma place. Là, en plus des daurades, on a un sar marocain qui n'est pas d'accord avec le groupe, et le sable est parsemé d'anguilles jardinières.


12. Sar commun du Maroc (Diplodus sargus cadenati). Dorades grises. Anguilles jardinières (Heteroconger longissimus). Montaña amarilla.

IMG_5679 2-small.jpg
IMG_5679 2-small.jpg (103.41 Kio) Vu 1976 fois
Données EXIF Afficher
0
Non mais à l'eau quoi


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

Encore une photo où le poisson a pris un peu chaud, surtout l'arrière. J'aurais du prendre le temps d'améliorer l'éclairage.

14. Rascasse des Canaries, Canary scorpionfish, rascacio canario (Scorpaena canariensis). Los champiñones.

IMG_5630 3-small.jpg
IMG_5630 3-small.jpg (182.85 Kio) Vu 1965 fois
Données EXIF Afficher

15. Gros yeux, glasseye, catalufa de roca (Heteropriacanthus cruentatus). Sur la queue, un isopose gordini (appelé ainsi à cause des bandes blanches sur le toit :-) (Nerocila bivittata). Cueva del tiburón).

IMG_6105 2-small.jpg
IMG_6105 2-small.jpg (77.1 Kio) Vu 1965 fois
Données EXIF Afficher

16. Poisson-trompette de l’Atlantique Est, Atlantic trumpetfish, pez trompeta atlántico (Aulostomus strigosus). Maravilla.

IMG_6235 3-small.jpg
IMG_6235 3-small.jpg (146.01 Kio) Vu 1965 fois
Données EXIF Afficher
0
Non mais à l'eau quoi


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

Je rajoute des photos…

17. Grand cérianthe, cylinder anemone, cerianto grande (Cerianthus membraneaceus). Montaña amarilla.

IMG_5666 2-small.jpg
IMG_5666 2-small.jpg (218.88 Kio) Vu 1945 fois
Données EXIF Afficher

Dans le coin, je n'ai vu qu'une seule gorgone. Elle est bien cachée dans un grotte, et elle grandit petit à petit. Pas facile à cadrer (il faut un peu se tasser au sol pour la faire entrer dans la boîte). J'ai essayé, sans trop de succès, de faire un rétro-éclairage avec l'aide de Ludo, le directeur du centre. Si vous avez des suggestions pour la prochaine fois… J'ai pensé à placer la lampe plus loin, avec la puissance au minimum. Mais vos suggestions sont les bienvenue !


18. Yellow seafan (Leptogorgia viminalis). Montaña amarilla.

IMG_5694 4-small.jpg
IMG_5694 4-small.jpg (207.24 Kio) Vu 1945 fois
Données EXIF Afficher


Au milieu des grands classiques, on croise de temps en temps un poisson original. Je pensais que les poissons porc-épic vivaient dans la zone intertropicale, mais en fait on les croise dans une bande beaucoup plus large (de la Corse à l'Afrique du Sud). Point positif, il se délecte d'oursins. Ça tombe bien, il y en a un peu trop dans le coin. On le retrouve souvent sous un surplomb, avec un tapis d'épines d'oursins, voire avec encore une épine plantée dans la gueule. Il peut être curieux et s'approcher des plongeurs, ou timide et rester dans son abri.


19. Poisson porc-épic ponctué, spotfin burrfish, tamboril espinoso (Chilomycterus reticulatus). Et deux crabes-flèche, arrow crab, cangrejo araña (Stenorhynchus lanceolatus). Montaña amarilla.


IMG_5718 2-small.jpg
IMG_5718 2-small.jpg (194.5 Kio) Vu 1945 fois
Données EXIF Afficher

20. Poisson porc-épic ponctué, spotfin burrfish, tamboril espinoso (Chilomycterus reticulatus). Et deux crabes-flèche, arrow crab, cangrejo araña (Stenorhynchus lanceolatus). Cueva del tiburón.

IMG_6747 2-small.jpg
IMG_6747 2-small.jpg (216.16 Kio) Vu 1945 fois
Données EXIF Afficher
0
Non mais à l'eau quoi


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

21. Murène tigre, frangtooth moray, morena isleña (Enchelycore anatina). En bas à droite, un crabe flèche, arrow crab, cangrejo araña (Stenorhynchus lanceolatus). Cueva Juanito, ou cueva de las morenas.

IMG_5826 2-small.jpg
IMG_5826 2-small.jpg (208.74 Kio) Vu 1886 fois
Données EXIF Afficher

22. Crevette barbier, redbacked cleaner shrimp, Lady escarlata (Lysmata grabhami). Anémone à massues, club-tipped anemone, anemona de mazas (Telmatactis cricoides). Cueva de Juanito.

IMG_5795 7-small.jpg
IMG_5795 7-small.jpg (163.06 Kio) Vu 1886 fois
Données EXIF Afficher


Un tableau bio pour un poisson un peu particulier. C'est le seul perroquet du coin, poisson-perroquet méditerranéen. Comme son nom l'indique, on le trouve en Méditerranée, et comme son nom ne l'indique pas, on le trouve aussi dans l'Atlantique Est subtropical. À la phase initiale, il est femelle, et très coloré (celui de gauche). Puis il devient mâle, et sa livrée change, il devient tout gris.

23. Poisson-perroquet méditerranéen, Mediterranean parrotfish, lojo viejo (Sparisoma cretense). Cueva del tiburón. À gauche, une femelle. À droite, un mâle.

IMG_6744 3-small.jpg
IMG_6744 3-small.jpg (132.52 Kio) Vu 1886 fois
Données EXIF Afficher
0
Non mais à l'eau quoi


Olivier_V
membre
membre
Réactions : 0
Messages : 283
Enregistré le : 29 déc. 2018, 11:39
Marque et modèle d'appareil : TG6

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par Olivier_V »

Bonjour,

Quelques questions un peu précises...

1. Les saupes de la photo 1 ne ressemblent pas vraiment à celles de la photo 11 (qui elles en sont bien...).
Je pense que ce sont des grondeurs metis (Pomadasys incisus https://doris.ffessm.fr/Especes/Pomadas ... metis-4310).
Qu'en penses-tu ?

2. Pour les pastenagues j'avais vu sur ce site http://plongee-tenerife.blogspot.com/20 ... raies.html que : J'ai des photos (mais par sur moi à cet instant) où je pense les avoir différenciées, mais ai-je tout faux ?
Sur la photo 5 ce serait donc plutôt une pastenague africaine ?

Merci de ton avis.
0
Olivier V
(TG6 + caisson Seafrog TG6 + 2 flashs Inon + 1 Bigblue VTL 8000P MAX)


leopold anasthase
fan
fan
Réactions : 1
Messages : 1319
Enregistré le : 12 janv. 2014, 14:35
Marque et modèle d'appareil : Canon G7X
Localisation : Ici

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par leopold anasthase »

Olivier_V a écrit :
30 déc. 2020, 20:07
1. Les saupes de la photo 1 ne ressemblent pas vraiment à celles de la photo 11 (qui elles en sont bien...).
Je pense que ce sont des grondeurs metis (Pomadasys incisus https://doris.ffessm.fr/Especes/Pomadas ... metis-4310).
Qu'en penses-tu ?
Je pense que vous pensez bien. Et que je vais corriger l'identification de quelques photos…
Olivier_V a écrit :
30 déc. 2020, 20:07
Sur la photo 5 ce serait donc plutôt une pastenague africaine ?
Franchement, je rame pour les raies. Si vous avez des photos où vous les avez identifiées à coup sûr, je suis preneur. Quand j'ai la chance de la voir évoluer et qu'on peut la prendre en photo sous différents angles, j'ai plus de facilités. Pour la photo 5, je pense que la dénomination internationale est correcte, Taeniura grabata. Pour les noms vernaculaires, je pense m'être loupé, puisqu'on l'appelle en français pastenague africaine ou pastenague ronde.

En tout cas, c'est sympa de me signaler ces boulettes. Du coup, je cherche, et j'apprends.
0
Non mais à l'eau quoi


Olivier_V
membre
membre
Réactions : 0
Messages : 283
Enregistré le : 29 déc. 2018, 11:39
Marque et modèle d'appareil : TG6

Tenerife d'octobre à décembre 2020

Message non lu par Olivier_V »

Moi aussi je rame pour les raies... Tout ce qui est sûr c'est que la pastenague commune est Dasyatis pastinaca sur le site DORIS (et pas Taeniura grabata). Et qu'il existe une pastenague africaine (Taeniura grabata) et une pastenague épineuse (Dasyatis centroura)...

Mais pour les différencier j'ai bien du mal aussi.
De ce que dit DORIS ou le site cité dans le post précédent :
  • pastenague commune (Dasyatis pastinaca) : forme en losange, pas de piquants sur le dos
  • pastenague épineuse (Dasyatis centroura) : aussi forme en losange, a des protubérances sur le dos (dos moins lisse ???), souvent plus grande et grisâtre
  • pastenague africaine ou pastenague ronde (Taeniura grabata) : forme plus ronde que la précédente, souvent enfouie dans le sable ou dans les grottes.
La photo 5 peut semble être Taeniura grabata... c'est effectivement juste l’appellation commune qui n'est peut-être pas correcte.

En tout cas merci aussi pour ces identifications précises qui m'ont aussi bien aidées lors de mes plongées à compléter ma base (pauvre) base de données.
0
Olivier V
(TG6 + caisson Seafrog TG6 + 2 flashs Inon + 1 Bigblue VTL 8000P MAX)


Répondre

Retourner vers « Compte-rendu de plongée, de voyage »