EGYPTE, autour de Marsa Alam

Dans ce sujet, vous pouvez écrire sur un compte-rendu de votre dernière plongée ou voyage plongée...
Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

20 ans que nous n'avions pas remis les palmes en Mer Rouge! Alors, profitant de la trêve pascale, ou de la fin du ramadan, ou des deux, nous avons trouvé le moment plutôt bien choisi pour arrêter de nous priver de désert. Avec une petite semaine devant nous, nous décidons de sauter sur l’occasion, et dans l’avion, pour aller voir si les récifs sont toujours là, du côté de Marsa Alam. A l'heure de choisir un point de chute, après avoir parcouru ce forum (et d'autres), nous avons jeté notre dévolu sur The Oasis, une structure germanique, à quelques encablures au Nord de Marsa Shagra (que beaucoup ici connaissent si j’en crois mes lectures préliminaires), avec l'idée de combiner calme, confort et souplesse (si, si, je vous assure qu'on peut mettre souplesse et germanique dans la même phrase, ach so :shock: ). Après quelques échanges d’emails avec l'équipe de réservation du resort, histoire de caler les détails et vérifier la qualité du service, nous embarquons rassurés pour Hurghada. L’inspection de routine de la valise Pélican à Genève ne se révèle pas trop intrusive, ce qui me permet de réserver mon stress pour la douane en Egypte. Mes péripéties mexicaines de l’été ont laissé des traces. Débarqué à Hurghada, c’est donc les paumes légèrement humides que je pousse mon chariot vers la sortie, en voyant se profiler les questions indiscrètes des gabelous locaux. Bingo, je ne perds pas de temps à taper dans l’œil d’un moustachu en uniforme qui me fait signe de m’approcher d’un comptoir encombré. La sacoche du caisson l'intrigue. «Can you open it please ?» « Sure, sir ! » Après les salamalecs de circonstance, je déballe le Nauticam, le type le scrute avec des yeux de merlan frit et y va de son « What’s this? ».... :evil: Il se fout de ma gueule ? Le type est douanier à Hurghada depuis 25 ans, il doit voir passer 200 plongeurs par jour, 365 jours par an, et il n’a jamais vu un caisson ? Leçon n°1 : keep cool. Et c’est reparti pour 5 minutes de palabres avec un flic qui fait semblant de comprendre l’anglais sous-marin. Verdict : « OK, you can go» «Shoukran sir !» :o
Soulagés, nous sautons dans le minivan pour 3 heures de route plein sud, dans la douceur vespérale. Le climat en cette période est délectable. 20°C la nuit, 26°C le jour, avec une petite brise printanière permanente pour sécher les combi, franchement, ça commence bien. Nous faisons la route de nuit, ce qui nous évitera d’avoir à supporter le spectacle affligeant des centaines de squelettes de béton armé qui jalonnent le parcours, hôtels mort-nés, cadavres de résidences sacrifiées sur l’autel de la spéculation foncière, aberrations d’un capitalisme immobilier forcené dans tout ce qu’il a de plus sordide. Bref, je ne vous repeins pas le tableau, on connaît, mais je ne m'y habituerai jamais. :renard:

Arrivée nocturne au resort. Bel endroit, camouflé dans les dunes. Les bungalows de pierre et leurs toits en terrasse, dans le style local, se fondent dans les dunes en surplomb d’une magnifique jetée qui s’élance au-dessus du noir d’encre du house reef. Nous remettons le briefing au lendemain matin et regagnons nos pénates pour nous remettre du voyage.

Image

Avant de nous jeter à l’eau, quelques mots sur le resort, qui, franchement, nous a beaucoup plu, grâce à un subtil mélange de calme, de coolitude et de rigueur teutonne (si, si, je vous assure qu'on peut mettre subtil et teutonne dans la même phrase, stimmt :shock: )

Image

Un établissement à taille humaine accueillant une trentaine de clients maximum. Des bungalows sans artifice, bien entretenus, fonctionnels et confortables. Une conscience environnementale manifeste, avec un jardin minimaliste, à base de rocailles aquaphobes, bref, respectueux du désert quoi.

Image

Image

Image

Du côté du personnel, le service est affable, présent, serviable mais sans être envahissant. Le bon dosage. La cuisine est locale, savoureuse, assez variée pour ne pas se lasser sur une semaine, et le centre de plongée egypto-germanique est tip top, genau! Le programme des journées est affiché plusieurs jours à l’avance, et offre le choix entre plongées autonomes sur le house reef, 2 ou 3 plongées par jour depuis le rivage dans les baies de la région accessibles en minivan, et une sortie bateau tous les 2 jours environ pour Dolphin House ou Shaam Marsa Alam. La sortie hebdomadaire à Elphinstone se fait depuis Marsa Shagra, avec le speedboat du centre de Shagra. Nitrox sans surcoût, bateau (Prince Ahmed) en super état. On a trouvé une équipe sympathique, sérieuse et à l’écoute : il nous a été possible de faire modifier le planning pour l’adapter à nos envies, franchement, rien à dire.

Image

Image
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

Une fois passées les présentations, je vous invite à chausser les palmes pour un petit tour d'horizon des 3 premiers jours.
Après une petite plongée de remise en forme à Marsa Samadai dont il ne ressortira pas grand chose de photogénique mis à part un banc de glassfishes dans une eau laiteuse, nous embarquons dès le lendemain pour Dolphin House. Je resterai un peu sur ma faim, la visibilité est moyenne sur le récif, et les 3 plongées qui sont enchaînées entre 10h et 14h, avec un soleil au zénith qui tabasse les couleurs, rendront les réglages très compliqués. A part quelques jeux de lumière dans les canyons, il n'en ressortira que peu de choses. Et les dauphins avaient déserté le récif. Le 3ème jour, nous irons tremper nos palmes à Marsa Assalai pour une belle plongée au milieu d’un banc de fusiliers assez fourni. Visibilité toujours moyenne, mais une lumière un peu plus intéressante, moins verticale. On finira avec un calamar qui traînait sous la jetée du house reef lors d'une première night dive, l'occasion de m'apercevoir que l'autofocus du vieux EF 100mm macro de Luko rame vraiment beaucoup en basse lumière avec le R5. Je crois que l'investissement dans le RF va finir par s'imposer... Morceaux choisis.

1.
Image

2.
Image

3.
Image

4.
Image

5.
Image

6.
Image

7.
Image

8.
Image

9.
Image

10.
Image

11.
Image

12.
Image

13.
Image

14.
Image

15.
Image

16.
Image
1
1 Image
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
Thierry
administrateur
administrateur
Réactions : 198
Messages : 19374
Enregistré le : 08 sept. 2007, 18:00
Marque et modèle d'appareil : Nikon D7200
Localisation : Alsace (dans le Sud)
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par Thierry »

Les glassfishs ça rand bien et le calamar est très beau
Belles ambiances égyptiennes, vivement la suite :)
Tu nous parles des conditions de plongées ? (bateaux, mises à l'eau..)
1
1 Image
Thierry
http://thierry-rolland.fr


Avatar du membre
zebulon
accro
accro
Réactions : 35
Messages : 2259
Enregistré le : 16 janv. 2014, 14:02
Marque et modèle d'appareil : Nikon Z50 /Olympus TG-6
Localisation : Strasbourg
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par zebulon »

La seiche vraiment top , les couleurs et la posture :love1: :love1:
1
1 Image
Visitez mes albums sur Flickr : https://www.flickr.com/photos/lionelhoude/albums/


Avatar du membre
Flo
accro
accro
Réactions : 44
Messages : 2582
Enregistré le : 05 janv. 2009, 12:08
Marque et modèle d'appareil : Canon R7
Localisation : Marseille
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par Flo »

Très belle seiche !!
1
1 Image
Flo
Plongeuse.eu photos soum
Vidéoflo, la galerie vidéo
http://www.flickr.com/photos/florencechristien/


Avatar du membre
Herminio
animateur (thèmes)
animateur (thèmes)
Réactions : 20
Messages : 5959
Enregistré le : 25 janv. 2011, 22:45
Marque et modèle d'appareil : OM-D E-M1 Olympus
Localisation : Essonne
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par Herminio »

zebulon a écrit :
22 avr. 2024, 08:47
La seiche vraiment top , les couleurs et la posture :love1: :love1:
:+1:
1
1 Image
Herminio
Mes images sur Herminio-photosub / Mes albums sur flickr
Mes derniers CR : Açores 2023, Canaries 2022, Canaries 2021


Avatar du membre
Gembou
animateur (portail)
animateur (portail)
Réactions : 77
Messages : 6184
Enregistré le : 08 oct. 2008, 19:31
Marque et modèle d'appareil : Nikon D 7200 et D7100
Localisation : Pontoise

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par Gembou »

:+1: pour la sèche ou calamar ? Par contre un peu déçu par les ambiance qui manquent de peps.
1
1 Image
Le monde ne mourra pas par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
_________________


jllb78
membre
membre
Réactions : 22
Messages : 314
Enregistré le : 18 oct. 2016, 16:04
Marque et modèle d'appareil : Sony A7RIII

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par jllb78 »

Merci pour ce CR
Dommage pour la visi, sinon jolie le calamar en 16.
Tu peux nous sortir la 11 en couleur, je ne suis pas convaincu du traitement NB, à moins que ce soit la visi qui t'a contraint à ce traitement.
1
1 Image


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

Gembou a écrit :
23 avr. 2024, 09:51
Seiche ou calamar ?
100% calamar!

Puisque tout le monde semble réclamer de la seiche, j’en ai croisé une belle en fin de séjour, toujours de nuit sur le house reef

18.
Image
Gembou a écrit :
23 avr. 2024, 09:51
Par contre un peu déçu par les ambiance qui manquent de peps
Ça va s’arranger sur Elphinstone, patience :) . L’effet crescendo, c’est la base du teasing :wink:
Et puis côté peps, c’est Marsa Alam en avril… pas Ibiza en août :feu: !
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

jllb78 a écrit :
23 avr. 2024, 13:25
A moins que ce soit la visi qui t'a contraint à ce traitement
Clairement, particules à volonté à cause du passage de la palanquée précédente, donc flashs éteints. Bleus vraiment dégueu. Les sujets sont par nature peu colorés, donc ce traitement N&B assez contrasténe ne me gêne pas outre mesure. La texture de la surface est matelassée, ce qui contraste avec les coraux très découpés au premier plan qui ajoutent un petit côté graphique. Je trouvais la scène de chasse intéressante, et le mouvement du banc assez sympa. C'est pas la photo du séjour c'est sûr, mais je la garde dans le book.
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

Thierry a écrit :
22 avr. 2024, 08:34
Tu nous parles des conditions de plongées ? (bateaux, mises à l'eau..)
Alors du côté des conditions de plongée, il y a 4 options:
1. Le house reef, ouvert de 6h à 20h (night dive à partir de 18h), en autonomie. Il suffit de s'inscrire sur une liste 5' avant de plonger histoire que le staff ait le temps de trimballer votre bloc jusqu'au bout de la jetée qui se trouve quand même à 200m du centre. On s'équipe sur la jetée avec mise à l'eau via un escalier. Le house reef est un tombant nord-sud qui plonge directement en pente douce vers un platier à 35/40m. Pas très habité, mais assez sympa en plongée de nuit. Il paraît qu’on peut voir du gros passer dans le bleu. Je ne l’ai fait qu’une seule fois en journée, et 2 fois la nuit, donc pas très à même de pouvoir confirmer. Sortie par l’escalier, on abandonne le bloc sur la jetée avant de rentrer au centre pour émarger le listing, basta. Possibilité de réserver un guide pour les solitaires, il suffit de le demander 24h à l'avance.
2. Les plongées littorales: 1 ou 2 plongées chaque matin + 1 chaque après-midi, sur 2 ou 3 sites au choix, départ en minivan entre 6:00 et 7:30. Retour à l'hôtel à midi pour les sites proches, repas pris sur place pour les sites distants. C'est la formule qui permet de découvrir le littoral assez varié entre Marsa Shuni au nord et Sharm El Lulli au sud. La topographie varie entre petits tombants, mini canyons, grosses patates coralliennes et baies sablonneuses (avec quelques herbiers à tortues/dugongs). Le programme est annoncé 2 jours à l'avance, et change chaque jour. Il suffit de s'inscrire en fonction du descriptif plutôt bien fait qui reste affiché en permanence au club. En général entre 4 et 8 binômes par site, répartis sur 2 ou 3 palanquées guidées. En fonction de la configuration des sites, la mise à l'eau se fait soit depuis la plage, soit avec un petit zodiac qui vous amène sur le tombant 300m plus loin.
3. Les sorties bateau: réservées aux 2 récifs du large (Dolphin House et Shaab Marsa Alam), 2 fois par semaine en alternance. Départ en minivan à 7:00 pour le port de Marsa Alam (si tant est qu'on puisse appeler ça un port...) où le Pince Ahmed (joli yacht de 100 pieds) vous prend en charge pour une sortie à la journée de 3 plongées. Nous étions une dizaine de binômes sur Dolphin House, et 6 binômes sur Shaab Marsa Alam. Le bateau n'est pas très rapide (1h pour Dolphin House environ), mais très agréable. Repas sur le bateau, banquettes confortables sur le pont supérieur pour le briefing et se reposer pendant les intervalles de surface. Mise à l'eau depuis le ponton arrière, classique.
4. Speedboat pour Elphinstone: le club n'a pas de zodiac, donc le départ se fait à 6:00 du matin en empruntant un bateau à Marsa Shagra qui se trouve à 3km au sud de The Oasis. 15' jusqu'au récif depuis la jetée de Marsa Shagra, 5 binômes max sur le bateau. 1 guide. Mise à l'eau du guide pour vérification de la direction de courant, briefing sur la dérivante, puis bascule arrière synchronisée pour la palanquée. Possibilité de plonger en autonomie à distance du guide. Sortie SMB. Une seule plongée et retour à l'hôtel pour le petit dej. Faut pas rater son inscription car il n'y a qu'une plongée par semaine.

Bon ça paraît un peu complexe présenté ainsi, mais l'équipe vous explique cela très bien en arrivant, le centre est ouvert de 7:00 à 17:00 pour répondre à toutes les questions, pour adapter le planning à vos envies en fonction des possibilités, bref, une belle organisation à l'écoute, sérieuse, tout en restant relax. Maîtrise de l’anglais ou de l’allemand obligatoire. The Oasis, c’est 70% d’allemands, 20% de suisses-allemands… ce qui laisse peu de place pour le reste du monde. Même les guides locaux se sont mis à la langue de Goethe. En 7 jours sur place et une vingtaine de plongées, nous avons pratiquement pu faire tous les sites proposés entre Marsa Shuni et Sharm El Lulli. Dernier point : pour la préparation du matos avant les plongées et le rinçage, il y a deux options. L’option sans assistance, où le plongeur gère son barda, et l’option assistée, où vous demandez à l’un des hommes de l’ombre de s’en occuper, moyennant un backshish en fin de séjour. C’est l’option que l’on a choisie, sauf pour le caisson évidemment.
Demain je vous emmène à Shaab Marsa Alam en passant par l'épave d'Abu Ghusun et Sharm El Lulli.
2
2 Image
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

On poursuit avec une journée dans le sud, direction la réserve de Wadi El Gemal, à une petite heure en minivan de Marsa Alam. On enchaînera 2 plongées autour d'Abu Ghusun, hameau bédouin où quelques dizaines d'âmes se partagent une poignée de bicoques poussiéreuses autour d'une petite mosquée de ciment décrépite. On y est reçu par une famille de bédouins pour y déjeuner après les plongées du matin et y déguster le traditionnel café au gingembre avant de filer vers la plage de sable blanc de Sharm El-Lulli pour une belle plongée d'ambiance.
Le site d'Abu Ghusun abrite l'une des rares épaves du coin, l'Hamada, un vraquier qui s'est échoué en 1993, alors qu'il faisait la liaison entre Djeddah et Suez avec à son bord une cargaison de granulés de plastique qui continuent, 30 ans plus tard, de pourrir la visibilité au moindre coup de palme un peu nerveux. 60 mètres de long sur 10 mètres de large, la carcasse repose sur bâbord, brisée en deux par une quinzaine de mètres de fond. Du côté de la vie, c'est un peu pauvre. Peu de concrétions sur la structure, et surtout une absence de locataires assez inhabituelle pour ce type d'épave. Bref, on se contentera d'un grand angle et d'une CFWA sur l'hélice. Une deuxième plongée sur les patates de la partie nord du site permettra de capturer quelques ambiances coralliennes.

18.
Image

19.
Image

20.
Image

21.
Image

22.
Image

23.
Image


Le lendemain, nous embarquons sur le Prince Ahmed pour une journée et 3 plongées sur Shaab Marsa Alam, un grand récif en fer à cheval à 30' au large de la ville éponyme.
Les ambiances sont colorées sur fond de couronnes d'anthias. Des petits canyons labyrinthiques vous conduisent aux vestiges de ce que j'aurais du mal à appeler une épave. Une barge a sombré il y a quelques années avec sa cargaison de matos de construction. On survole des dalles fracassées, des cuvettes de chiotte entartrées, des tuyaux sectionnés... bref, une décharge à mer ouverte où le regard accusateur des sergents-majors a l'air de vous prendre à témoin des errements pathétiques de l'humanité.

24.
Image

25.
Image

26.
Image

27.
Image

28.
Image

29.
Image

30.
Image

31.
Image

32.
Image

33.
Image

34.
Image

35.
Image

Prochain épisode: Elphinstone
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

Bon ça péclote sévère le forum ces temps-ci... je profite d'une accalmie entre deux crises d'épilepsie du serveur pour enchaîner.
En milieu de semaine, nous sommes 5 à nous être inscrits pour la sortie sur Elphinstone. Lever à l'aube pour rejoindre le resort de Marsa Shagra avec le guide. La matinée s'annonce parfaite. Mer d'huile ou presque, ciel limpide. Nous nous équipons sur une natte étendue à côté de la boutique de souvenirs pour ceux qui connaissent le coin, avant de grimper dans un zodiac 2x125CV direction plein est. Nous sommes les premiers à quitter le rivage vers 6:30. La traversée est fluide, pas de houle. Le speedboat est spacieux, largement suffisant pour 5 plongeurs, 1 guide et le capitaine. 15' plus tard nous sommes sur site. Aucun yacht au mouillage. Un autre speedboat pas trop garni se pointe en provenance de Marsa Alam à peu près en même temps que nous. Ça ne devrait pas trop grouiller sur le tombant, plutôt de bon augure :love1:
Nous mettons les gaz pour nous positionner sur la pointe nord-ouest, vers le point A du schéma ci-dessous (le nord est à droite, la côte derrière l'horizon):

Capture d’écran 2024-04-27 à 17.56.23.png
Capture d’écran 2024-04-27 à 17.56.23.png (1.01 Mio) Vu 1604 fois
Le guide se met à l'eau pour tester le courant... pas un chouya de jus, que dalle. Ça sent la plongée de rêve. Bascule arrière pour descente rapide sur le petit plateau nord couvert d'une forêt de coraux mous, sous le point A. La visibilité est magique, 30 mètres au bas mot. Le bleu est intense et électrique à cette heure matinale. On scrute l'horizon à la recherche de gros. Un banc de thons chasse au loin, à l'écart du récif, avant qu'un banc de barracudas d'abord timide, daigne se rapprocher. Il me passe à 2m au-dessus de la tête, bingo.

36.
Image

Ce sera tout pour le gros malheureusement. Pas assez de courant probablement. Je descends un peu sur le tombant à la limite du seuil nitrox vers une gorgone blanche qui me fait de l'oeil sur le fond bleu pétrole, avant de remonter vers le jardin d'alcyonnaires. Ambiances matinales...

37.
Image

38.
Image

39.
Image

40.
Image

41.
Image

Après 10' dans la zone des 30 mètres, nous entamons une remontée lente sur le tombant est (circuit jaune). C'est une orgie d'anthias, de mérous, de soldats, de glassfishes... des ambiances d'une densité rare. Une plongée extraordinaire, seuls sur Elphinstone, qui n'a pas perdu de sa superbe depuis 20 ans. Un tombant à tomber, vraiment.

42.
Image

43.
Image

44.
Image

45.
Image

46.
Image

47.
Image

48.
Image

49.
Image

50.
Image

51.
Image
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


jllb78
membre
membre
Réactions : 22
Messages : 314
Enregistré le : 18 oct. 2016, 16:04
Marque et modèle d'appareil : Sony A7RIII

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par jllb78 »

Maintenant que le forum a l'air d'être bien reparti
Les GA au large à partir de 24 sont au top, surtout celles avec les anthias, le soleil est un peu cramé sur la sortie Shaab Marsa Alam, proche de la surface ?.
Sur Elphinstone, je retiens 36 avec son bleu Nikonesque :D
46, 47, 49, 50 : mes préférées
0


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

jllb78 a écrit :
02 mai 2024, 13:02
Les GA au large à partir de 24 sont au top
Shoukran! :chapeau bas:
jllb78 a écrit :
02 mai 2024, 13:02
Le soleil est un peu cramé sur la sortie Shaab Marsa Alam, proche de la surface ?.
Oui, entre 5 et 10m vers midi. Soleil au zénith. ISO 200, f10 et 1/200. J’aurai dû baisser les ISO et pousser un peu plus les flashes probablement.
jllb78 a écrit :
02 mai 2024, 13:02
Je retiens 36 avec son bleu Nikonesque
Du pur Canon pourtant! Aucune retouche sur balance des blancs, ni sur luminance/saturation. Tôt le matin, 35m, les bleus étaient d’une densité magnifique. D’une manière générale je trouve les bleus de la Mer Rouge particulièrement profonds. Assez différents des bleus de l’indo-pacifique, plus cristallins.
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Réactions : 95
Messages : 3195
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par marcopolo »

Les anthias 25 et 39 pour moi,
Le calamar et les barras :top1:
Le café à la cardamome, plutôt, non ? :wink:
0


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

marcopolo a écrit :
02 mai 2024, 20:07
Le café à la cardamome, plutôt, non ?
Non non, gingembre. La cardamome est plus utilisée au Liban ou en Turquie.
0
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière.
https://decisivemoment.ch
flickr


Avatar du membre
Luko
stratosphérique
stratosphérique
Réactions : 141
Messages : 5318
Enregistré le : 23 nov. 2008, 13:36
Marque et modèle d'appareil : Canon 5D 7D 70D (c'était avant) et R7
Localisation : Snoot attitude, Vacuum minded
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par Luko »

En contrecoup de la Rajaampathie violente qui a sévit cette année sur ce forum, (que j’ai contractée début Avril faudra que je vous raconte un de ces jours), j’ai l’impression qu’il y a eu une épidémie d’Egypte ces derniers temps, 2a2b, le forum, Diveocean qui semble être dans le coin aussi, enfin… tant que ça ne se transforme pas en 7 plaies. Moi j’ai été vacciné en 2001, les causes provenaient de Russie : depuis plus rien. Peut-être que les vecteurs ont disparu mais pas sur que je retenterais…

Tu m’excuseras la dérive critique à caractère médico-hospitalier mais ces derniers temps je suis en convalescence avec des tubes de partout. Ça me déteint dessus comme une envie de pisser.
Alors voyons ce CR.

D’abord ça commence mal, avec un manque de considération flagrant par rapport aux ainés.
2a2b a écrit :
21 avr. 2024, 18:30
l'occasion de m'apercevoir que l'autofocus du vieux EF 100mm macro de Luko rame vraiment beaucoup

Un peu de respect jeune homme, c’est ce même AF toussotant qui lui a permis de gagner pas mal de compets primées à ce vieux EF100. C’est ça la jeunesse : tout vouloir tout de suite très vite! (Mais bon le RF est juste extraordinaire…)
Et la visi laiteuse c’est la faute à l’objo, hein ? Et ton calamar de la 16, c’est du RF100 peut être ?

Ensuite ça se gâte un peu, je ne sais pas ce qui tu as choppé au Mexique (una niconista para el senor), c‘est tenace : tu n’as pas pu t’en débarrasser malgré quelques antibios DIGIC X, les bleus sont chelous gris violets (18-20), même 24 et suivantes, on a l’impression que tu as toujours appliqué les consignes « no flash » de ta guide sado-maso de Cabo (tu explores de nouvelles contrées sensorielles par le plaisir de la soumission ? Non, ne dis rien, je pourrais me laisser tenter une fois que j’aurais récupéré de mon opération.).

L’absurdité de 29 me parle : j’ai l’impression de plonger dans un bouquin de Lewis Carroll, manque plus qu’un rabbitfish qui demanderait l’heure. Je préfère celle-ci au penseur de la 32 coulant son bronze.

Elphinstone, c’est une autre histoire : probablement le temps aux anticorps d’agir. On retrouve le bleu violacé de la mer rouge, mais pas sursaturé, plus Canonesque. 39, 46, 50 et 51 me convainquent tout à fait.

Bon, j’attends la suite pour meubler ma convalescence.
0
Mes galeries photo pbase et sur flickr
"Ignorance is not a virtue. It is not cool to not know what you're talking about" BHO


Avatar du membre
2a2b
membre
membre
Réactions : 23
Messages : 278
Enregistré le : 31 mars 2018, 18:50
Marque et modèle d'appareil : Canon R5
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par 2a2b »

Luko a écrit :
08 mai 2024, 18:04
D’abord ça commence mal, avec un manque de considération flagrant par rapport aux ainés.
2a2b a écrit :
21 avr. 2024, 18:30
l'occasion de m'apercevoir que l'autofocus du vieux EF 100mm macro de Luko rame vraiment beaucoup
C'est la contrepèterie en filigrane qui te gêne aux entournures peut-être? Un peu de bonneteau syntaxique et "l'autofocus du vieux macro de Luko" nous fait monter dans "l'auto du vieux maquereau faux-cul de Luko"... de quoi titiller ta susceptibilité de chauffeur de ces dames, j'admets! :D
Luko a écrit :
08 mai 2024, 18:04
Ensuite ça se gâte un peu, je ne sais pas ce qui tu as choppé au Mexique (una niconista para el senor), c‘est tenace : tu n’as pas pu t’en débarrasser malgré quelques antibios DIGIC X, les bleus sont chelous gris violets (18-20), même 24 et suivantes
C'est vrai, j'ai eu un peu de mal à me remettre dans le bain, beaucoup de sous-ex dans les premières plongées. Les eaux laiteuses me brident, j'ai horreur des particules... c'est mon côté Robespierre peut-être.
Luko a écrit :
08 mai 2024, 18:04
J’ai l’impression de plonger dans un bouquin de Lewis Carroll, manque plus qu’un rabbitfish qui demanderait l’heure
Puisque t'en parles, il était sur le house reef, en grande discussion avec le poisson-chat du Cheshire et le lièvre de mer et de mars :P

Image
Luko a écrit :
08 mai 2024, 18:04
Bon, j’attends la suite pour meubler ma convalescence.
Aïe, question ameublement de convalescence, la suite ressemble à de l'Ikea au rabais en fait :? . Elphinstone a un peu sifflé la fin du match. Le lendemain on avait programmé une sortie sur Raas Samadai, qui nous promettait un joli tombant dans le courant, mais la marée et la houle en ont décidé autrement et nous ont rabattus sur Marsa Samadai, la petite baie voisine, pour une resucée de la première plongée. L'occasion de croiser une tortue verte dans l'herbier et une imbriquée dans le corail, toujours dans une eau un peu sale, et donc toujours avec des bleus un peu crades.

Image

Image

Image

Image

J'enchaînerai sur une dernière plongée de nuit histoire d'aérer l'objo préhistorique de Luko et de tirer quelques portraits sortis de l'ombre

Image

Image

Image

.... puis ce sera le retour en Europe fissa.
Luko a écrit :
08 mai 2024, 18:04
Moi j’ai été vacciné en 2001, les causes provenaient de Russie
Pour le coup, ils n'occupent plus trop ce front là ces derniers temps :? On n'a pas vu l'ombre d'une chapka.

Bilan global du séjour très positif, poussés à l'exil que nous fûmes par l'imposture météorologique de ce début de printemps: une belle parenthèse de douceur et de sérénité accessible facilement et rapidement depuis nos contrées :8): . Un petit regret: Elphinstone au petit matin mérite au moins 2 voire 3 plongées.

Image
0


Avatar du membre
marcopolo
animateur (édito)
animateur (édito)
Réactions : 95
Messages : 3195
Enregistré le : 15 sept. 2014, 14:37
Marque et modèle d'appareil : EM1 mark2/G7X
Localisation : Léman
Contact :

EGYPTE, autour de Marsa Alam

Message non lu par marcopolo »

Pour ceux qui connaissent les 2 (Thierry ?), avantages inconvénients par rapport à El Qeisir (pas certain de l'orthographe)?
0


Répondre

Retourner vers « Compte-rendu de plongée, de voyage »